Olivier Véran dans l’œil du cyclone : « Nous sommes extrêmement en colère »

Il y a quelques semaines, Emmanuel Macron prenait la décision de ne pas reconfiner la population française face à l’apparition de nouveaux variants du virus, en appelant à la responsabilité de chacun. Un choix qui fait débat et qui met en colère bon nombre d’élus locaux, qui se sentent lâchés par le gouvernement et notamment par le ministre de la Santé, Olivier Véran.

A propos de

  1. Olivier Véran

Alors que la situation reste stable mais fragile en France après l’apparition de nouveaux variants du virus, Olivier Véran est plus que jamais dans le viseur des élus. Fin janvier, Emmanuel Macron prenait la lourde décision de ne pas instaurer de troisième confinement dans le pays, un choix qu’il a toujours assumé et qui s’avère pour le moment payant. De son côté, le ministre de la Santé affirmait qu’il était “possible” que la France ne soit jamais reconfinée. Des positions qui mettent hors d’eux certains élus locaux, décontenancés face la situation sanitaire dans leur ville.

Interrogé sur BFM TV, le maire de Dunkerque Patrice Vergriete n’a pas mâché ses mots. “Nous avons fait des propositions, nous n’avons sincèrement pas été entendus. L’Etat nous a proposé d’autres mesures, totalement inadaptées à notre territoire et aujourd’hui les lycées, les collèges continuent à être ouverts alors qu’on continue à dire qu’il faut éviter les regroupements“, a-t-il déploré. Puis d’ajouter : “On est extrêmement en colère parce que nous ne sommes pas écoutés. On peut travailler avec les populations mais aujourd’hui l’Etat ne nous suit pas. On est en alerte épidémique et on n’a pas la réaction de l’Etat attendu”.

Olivier Véran sur tous les fronts

Obnubilé par la campagne de vaccination, Olivier Véran tente de garder la tête froide et de se concentrer sur l’essentiel. Attaqué de tous les côtés, le ministre de la Santé agace de plus en plus les élus et spécialistes, qui lui reprochent notamment de ne pas avoir poussé pour un troisième confinement. Un ministre sur tous les fronts, qui tente tant bien que mal de faire entendre sa voix face à la colère de ses détracteurs.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet