“Oh le tacle" : Thomas Sotto choqué par le pique envoyé par l’un de ses chroniqueurs

Jeudi 23 juin 2022, Thomas Sotto a été profondément choqué par la remarque envoyée par le journaliste Anicet Mbida à Valérie Maurice dans l’émission Télématin, diffusée sur France 2. Le présentateur n’a pas hésité à relever le pique à destination de la présentatrice météo.

  • Thomas Sotto
  • Julia Vignali

Après la canicule, les orages s’invitent en France. Une situation météorologique qui inquiète Météo France, comme l’a indiqué Valérie Maurice, le jeudi 23 juin 2022 dans Télématin. En effet, Julia Viagnali, la présentatrice, l’a interrogée sur les prochains jours : « On a tous envie de savoir si les orages vont continuer ou si c’est fini », lance l’acolyte de Thomas Sotto. Et les nouvelles ne sont pas bonnes : « On pensait que ça allait être terminé et c’est ce que je disais hier, en disant : ‘a priori les températures baissent, il y aura moins de conflits de masse d’air’. C’est raté puisque finalement au lieu que ce soit vraiment un flux de l’ouest, c’est un flux de sud-ouest avec de l’instabilité et il fait encore chaud dans le Nord-Est. On a 25 départements, classés orange pour des orages à partir de 13 heures« , prévient-elle. La présentatrice météo lance alors un petit jeu : « Alors moi j’ai une question à vous poser : peut-on prévoir la grêle ? », demande-t-elle à ses collègues sur le plateau.

Anicet Mbida : « J’ai du mal à prévoir le soleil »

Ce à quoi, Anicet Mbida, assis à côté d’elle lui rétorque : « J’ai du mal à prévoir le soleil ». Une remarque qui a profondément choqué Thomas Sotto : « Oh le tacle qu’il vous a mis ! ». Mais il en fallait bien plus à Valérie Maurice pour être perturbée. Elle poursuit : « Je vais faire une réponse de Normand, oui et non. Est-ce-que vous avez déjà fait cuire des pâtes ? », enchaîne-t-elle avant d’être coupée par Julia Vignali : « Quel est le rapport avec la grêle ? », lui demande-t-elle. Ainsi, la présentatrice météo poursuit sa démonstration : « Au moment où vous mettez l’eau à chauffer, ça va bouillir. Où va sortir le premier petit bouillon ? Vous ne savez pas. Un orage c’est pareil ». Les chroniqueurs comprennent ainsi que les épisodes de grêle sont bien difficiles à prévoir. Thomas Sotto conclut avec humour : « Ça veut dire que c’est parce que j’ai fait des pâtes mardi qu’il y a eu de la grêle mercredi ? », demande-t-il faisant rire tout le plateau de Télématin.

Source: Lire L’Article Complet