Nouveau coup dur : le roi des Zoulous, Misuzulu Zulu, a été hospitalisé

Depuis plusieurs semaines, le roi des Zoulous Misuzulu Zulu serait dans un état grave dans un l’hôpital privé à Durban (Afrique du Sud). Une hospitalisation qui intervient après la mort de son frère, de son père puis de sa mère, dont il a hérité du trône en mai dernier.

Mauvaise nouvelle pour le roi des Zoulous : ce dernier serait hospitalisé depuis plusieurs semaines en raison de symptômes d’une grippe “grave”. D’après le journal Afrik, Misuzulu Zulu se trouverait dans un hôpital privé de Durban, en Afrique du Sud, où son admission est restée secrète. “Depuis des semaines, il ne se sent pas bien. Au départ, nous pensions tous qu’il souffrait peut-être de fatigue, mais son état s’est aggravé, a fait savoir une source proche du roi, désigné à l’âge de 46 ans en mai dernier, dans des circonstances dramatiques.

Après un demi-siècle de règne, le roi Goodwill Zwelithini s’est éteint lors d’une hospitalisation pour cause de diabète, en mars. Sa mort a particulièrement attristé Charlène de Monaco, de nationalité sud-africaine. L’ex-roi des zoulous et l’épouse d’Albert II étaient des “amis proches”, avait réagi sur Twitter l’ancienne nageuse, actuellement en convalescence en Afrique du Sud pour une infection. Âgé de 72 ans, le régent a laissé derrière lui six épouses et 28 enfants, en proie à une bataille de succession pour le couronnement du nouveau roi d’Afrique du Sud… Et pour l’héritage financier.

Un nouveau roi contesté

Dans l’attente de la nomination de son successeur, le défunt roi a nommé sa principale épouse, Mantfombi Dlamini, comme héritière du trône zoulou. Son fils aîné aurait dû prendre sa succession mais il a été empoisonné en novembre dernier, son corps sans vie a été retrouvé dans son appartement de Johannesbourg. Quelques semaines après sa prise de fonction, la reine a également perdu la vie à 65 ans dans des circonstances inconnues.

La disparition de Mantfombi Dlamini a suscité les suspicions et incompréhensions de la presse sud-africaine, tant les conflits font rage pour déterminer la succession du roi Goodwill Zwelithini. D’après son propre testament, l’éphémère régente a donc désigné son fils, Misuzulu Zulu, comme nouveau roi des Zoulous. Son état de santé préoccupant fait désormais craindre pour sa longévité. Sa désignation est d’ailleurs contestée par une requête en justice, le nouveau roi n’ayant pas participé aux traditionnelles cérémonies de chasse et de “purification cruciale” avant de monter sur le trône.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran ENCA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet