Nordahl Lelandais acculé : son ex raconte leurs relations sexuelles « malsaines et violentes »

Samedi 15 janvier, Le Dauphine Libéré a publié l’interview vidéo de l’ex-compagne de Nordahl Lelandais. Après deux ans et demi de relation, alors qu’il était en prison, cette femme est revenue sur leurs relations sexuelles « malsaines et violentes »

Cela fait maintenant quatre ans que Nordahl Lelandais est en détention. Pourtant, jusqu’à décembre dernier et durant deux ans et demi, il a entretenu une relation avec une femme. Nommée Élisabeth et âgée de 50 ans, elle accordait un entretien filmé au Dauphiné Libéré samedi 15 janvier. L’ex-compagne du détenu a notamment évoqué les moments d’intimité que le couple avait droit de passer ensemble. D’après ses propos, ils avaient des relations sexuelles brutales et Nordahl Lelandais, des envies malsaines. « J’ai fait quasiment 200 heures de parloir avec lui, j’ai pu bénéficier d’un parloir familial et d’UVF (Unité de Vie Familiale, ndlr) de 24 heures« , a commencé par expliquer Élisabeth, faisant référence à une salle à laquelle ils avaient droit, rien que pour eux, avec un lit.

« Je me suis rendu compte en le côtoyant un peu plus intimement, avec un peu plus de proximité, que je m’étais très certainement trompée sur la personne. Il a un rapport à la sexualité qui est quand même un peu dérangeant, qui est violent« , a par la suite assuré la femme de 50 ans. « Il m’a trompée sur ses sentiments envers moi, je pense qu’il n’en avait pas du tout. J’étais un outil pour lui, un outil pour lui apporter ce dont il avait besoin matériellement, affectueusement, sexuellement« , a-t-elle tristement conclu. Alors qu’elle a le sentiment d’avoir perdu trois ans de sa vie, aujourd’hui, l’ex-compagne du criminel en est sûre, « c’est fini, je ne veux plus entendre parler de Nordahl Lelandais, de près ou de loin« .

C’est elle qui lui a procuré des téléphones portables

Cette interview a fait suite à l’audition libre d’Élisabeth, jeudi 13 janvier, durant laquelle elle a avoué aux gendarmes avoir cédé aux avances de son ex-compagnon en lui procurant plusieurs objets et produits normalement interdits en prison. Au courant du mois de décembre, deux téléphones avaient effectivement été retrouvés dans la cellule de Nordahl Lelandais. Autorisée à lui rendre visite depuis 2020, elle était sa compagne depuis 2019. Le 27 décembre dernier, le détenu a mis fin à leur relation.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran Youtube

Autour de

Source: Lire L’Article Complet