Nicolas Sarkozy « rassuré » après un premier bain de foule suite à sa condamnation

Le 30 septembre, Nicolas Sarkozy a été condamné à un an de prison ferme dans l’affaire Bygmalion. Ce qui n’a pas empêché l’homme politique de se rendre ce samedi 2 octobre à la séance de dédicaces pour son livre. L’ancien président de la République a expliqué être réconforté par cette foule présente pour le rencontrer.

Première sortie réussite pour Nicolas Sarkozy après sa condamnation. L’ancien locataire de l’Élysée a été reconnu coupable du « financement illégal » de sa campagne présidentielle de 2012, dans l’affaire Bygmalion. Le tribunal correctionnel de Paris l’a condamné à la peine maximale d’un an de prison ferme ce 30 septembre. Cette décision de justice n’a pas empêché l’auteur de Promenades en fin de matinée d’effectuer sa séance de dédicaces, ce samedi 2 octobre.

Et surprise pour Nicolas Sarkozy, ce ne sont pas moins de 200 personnes qui l’attendaient devant la librairie du XVIe arrondissement de Paris pour le rencontrer. « L’accueil est chaleureux, c’est très émouvant… et très rassurant sur l’état d’esprit du pays » a confié l’ancien chef de l’Etat. Avant de poursuivre : « Les gens ne sont dupes de rien. Il ne faut pas raconter d’histoire. Il faut tout donner et laisser les gens se faire leurs idées. » Nicolas Sarkozy était« content » de cette première sortie et de retrouver ses admirateurs.

Nicolas Sarkozy : son entourage le soutien

En plus des personnes présentes pour les dédicaces, Nicolas Sarkozy est très bien entouré dans la vie. Quelques heures après sa condamnation, Jean Castex a pris la parole dans le 20h de TF1 pour apporter son soutien à l’homme politique condamné. Il a tenu à manifester « à titre personnel, (s)on amitié et (s)on affection » à Nicolas Sarkozy avec qui il a travaillé en tant que secrétaire général adjoint à l’Élysée. Des mots qui ont touché son ami : « Ça m’a fait très plaisir, et ça ne m’étonne pas de lui. » Carla Bruni s’est également prononcée sur le sujet en publiant un cliché sur les réseaux sociaux. Sur celui-ci, la chanteuse enlace son compagnon dos à l’objectif. En légende se trouve un coeur rouge, un signe d’amour. En ce qui concerne le soutien d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a simplement répondu : « Demandez lui, ce n’est pas à moi de le dire. »

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet