Nicolas Sarkozy : pourquoi Agnès Buzyn a dû l’appeler pour s’excuser

Jeudi 18 novembre 2021, sur le plateau de C à vous, les journalistes Olivier Beaumont et Nathalie Schuck ont raconté pourquoi Emmanuel Macron a demandé à Agnès Buzyn d’appeler Nicolas Sarkozy pour s’excuser.

  • Emmanuel Macron
  • Nicolas Sarkozy

Au début de son mandat, Emmanuel Macron a entretenu un lien avec Nicolas Sarkozy. L’ancien président de la République a volontiers conseillé l’actuel chef de l’Etat à plusieurs reprises, comme le racontent les journalistes Olivier Beaumont et Nathalie Schuck dans leur livre Chéri, j’ai rétréci la droite. « Au début du quinquennat, c’est une espèce de coup de foudre absolu entre deux personnalités relativement narcissiques, qui aiment bien casser les codes, et qui sont très tactiles« , a décrit Nathalie Schuck sur l’antenne d’Europe 1, jeudi 18 novembre 2021. Entre eux, il y a eu de l’humour, des conseils mais pas vraiment d’amitié. « Ils plaisantent énormément tous les deux […] Tous les deux pensaient avoir un intérêt à essayer d’utiliser l’autre« , a assuré la journaliste.

Leur relation d’intérêts réciproques aurait connu un véritable coup de frein au cours de la crise sanitaire de la Covid-19. « C’est l’épisode le plus compliqué de leur relation, le point de rupture« , a rapporté Nathalie Schuck. « Il dit : ‘Ils sont nuls, nuls, nuls. Ils font n’importe quoi’. Sur la gestion du vaccin, il dit à tout ses visiteurs : ‘Macron aurait dû me nommer Monsieur vaccin, moi je serais allé chercher le vaccin comme Trump l’a fait en mettant des fonds dans la recherche privée’. » Ce caractère critique a jeté un froid dans leur entente d’autrefois. Désormais, « c’est tendu entre eux« .

Emmanuel Macron soucieux des états d’âme de Nicolas Sarkozy

Mais avant que leurs rapports se tendent, Emmanuel Macron a fourni de nombreux efforts pour entretenir ce lien avec l’ancien président de la République. En mars 2020, Agnès Buzyn s’est rendue sur le plateau de LCI dans La grande confrontation, émission où elle faisait face à Anne Hidalgo dans le cadre de la campagne électorale pour la mairie de Paris. Ce soir-là, elle a mis en lumière que la baisse du nombre de policiers dans la capitale a été entamée notamment au cours du mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy. Un rappel qui a agacé le mari de Carla Bruni, au point qu’il a décidé à l’époque d’appeler Emmanuel Macron pour lui demander des comptes.

Le président de la République aurait rappelé à l’ordre son ancienne ministre et exigé d’elle qu’elle l’appelle pour s’excuser, ont raconté Olivier Beaumont et Nathalie Schuck sur le plateau de C à vous, jeudi 18 novembre 2021. Mais cet échange ne se passe pas comme prévu… « C’est assez raide parce qu’elle commence par lui dire : ‘Bonjour Monsieur Sarkozy’. Et il lui dit : ‘Ah non pas du tout, Bonjour Monsieur le Président‘. Que je sache nous n’avons pas gardé les bovins ensemble’. Ensuite, elle s’empêtre un petit peu et lui dit : ‘Oui, oui, Monsieur excusez-moi. Vous êtes très expérimenté’. Et il lui dit : ‘Comment ça ? Vous voulez dire que je suis vieux ? Je ne suis pas du tout vieux… Si vous voulez que je vous fasse une leçon de sécurité, je vais m’y mettre. Déjà commencez par réviser vos chiffres’. Donc il commence à lui faire une leçon absolument implacable« , a raconté Nathalie Schuck. Nicolas Sarkozy finira par lui raccrocher au nez.

Source: Lire L’Article Complet