Nicolas Sarkozy exalté : “J’aurai 18 ans jusqu’à la fin de ma vie!”

Au cours d’un précédent entretien accordé au Monde, vendredi 10 juin, Nicolas Sarkozy a partagé quelques confidences sur son parcours politique et ses ambitions. L’occasion pour l’ancien président d’annoncer qu’il est encore très énergétique…

A propos de


  1. Nicolas Sarkozy

Vendredi 10 juin, nos confrères du Monde se sont intéressés à Nicolas Sarkozy. Un portrait dans lequel ces derniers ont rappelé par la même occasion son soutien à Emmanuel Macron mais également la trahison du camp des Républicains. Seulement, même si par le passé, l’ancien président de la République a essuyé quelques échecs politiques, il a cependant assuré à nos confrères être encore en forme.

En effet, à 67 ans, Nicolas Sarkozy a confié être toujours autant énergétique. « Oui, j’ai de l’énergie, de la passion« , a-t-il partagé à nos confrères, avant de poursuivre : « J’aurai 18 ans jusqu’à la fin de mes jours. Ce n’est pas lié à la politique, c’est lié à l’amour de la vie ! » Une déclaration positive à laquelle l’ancien président a ajouté, de manière solennelle : « La chose la plus importante dans la vie, c’est renaître. Vous comprenez ? J’ai passé mon temps à renaître, de mes échecs politiques, de mes divorces… Je déteste l’amertume. Le jour où l’on n’est plus capable de renaître, c’est fini…« 

>> PHOTOS – Nicolas Sarkozy : ces femmes qui ont marqué sa vie

Nicolas Sarkozy raillé par Jean-François Copé

Ces derniers temps, Nicolas Sarkozy a rencontré plusieurs candidats aux législatives. Notamment une certaine Astrid Panosyan-Bouvet, candidate de La République en marche dans l’ouest de Paris. Une trahison aux yeux de nombreuses personnes issues des Républicains et notamment auprès de Jean-François Copé.

Invité sur le plateau de RTL, jeudi 16 juin, le maire de Meaux ne s’est pas privé pour critiquer l’attitude et les motivations de l’ancien président de la République. « C’est incompréhensible ce qu’il s’est passé. Peu importe les divergences que l’on peut avoir les uns envers les autres« , avait-il d’abord annoncé à la journaliste Alba Ventura, avant de poursuivre : « C’est incompréhensible que Nicolas Sarkozy ait reçu Astrid Panosyan-Bouvet.« 

Crédits photos : Aurélien Morissard/Panoramic/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet