Nicolas Demorand sort de sa réserve pour de tendres confidences sur sa maman

Jeudi 4 novembre 2021, à l’antenne de France Inter, Patrick Timsit était invité de la matinale. L’acteur a inspiré quelques confidences à Nicolas Demorand, habituellement pudique.

Restez informée

Depuis 2017, Nicolas Demorand réveille des milliers d’auditeurs sur l’antenne de France Inter, dans la matinale. S’il se fait une place dans le quotidien des Français, le journaliste n’en demeure pas moins très pudique. Rares sont les confidences sur sa vie privée. Pourtant, jeudi 4 novembre 2021, il s’est laissé aller à quelques aveux au sujet de sa mère et de l’émotion que peut lui provoquer l’œuvre d’Albert Cohen, Le livre de ma mère, que Patrick Timsit a interprété sur scène pendant plusieurs mois. Après le succès rencontré sur les planches avec son adaptation de ce chef d’œuvre, Patrick Timsit a révélé sur l’antenne de France Inter être en train de préparer une adaptation cinématographique. Nicolas Demorand s’est alors laissé aller à une révélation concernant ce sujet tout particulier de la mère… « Moi, je n’ai jamais pu le lire. C’est un livre radioactif pour moi, qui vous met face à votre mère… Le titre me met les larmes aux yeux déjà !« , a lâché le journaliste.

Nicolas Demorand « fragile » en évoquant sa mère

Stupéfaite par cette confidence tout en émotion de son collègue, Léa Salamé a expliqué : « Vous avez réussi, quand même, au bout de quatre ans, à avoir une déclaration intime de Nicolas Demorand, Patrick Timsit ! C’est la première fois« . Patrick Timsit a reconnu : « C’est vrai qu’il est poker face, sinon. » Nicolas Demorand a alors confirmé sa grande émotion à l’idée d’évoquer sa mère : « Mais quand on parle de ma mère… Ce n’est plus possible, ça y est ! » Patrick Timsit a alors ironisé : « Oh la la, il est nerveux… » Nicolas Demorand a repris le contrôle de la situation en concluant : « Changeons de sujet, et bonjour maman… » Quelques minutes plus tard, alors que le sujet de la mère revenait dans leurs échanges, Nicolas Demorand a admis : « Je suis fragile ce matin…«  De quoi le rendre encore plus sympathique aux yeux des fidèles auditeurs de France Inter.

A lire aussi : Léa Salamé et Nicolas Demorand bouleversés par la mort d’un collaborateur âgé de 41 ans

Source: Lire L’Article Complet