Nathalie Marquay assure avoir prédit les morts de Jean-Paul Belmondo et Johnny Hallyday

Interviewée par Femme Actuelle, ce mercredi 15 septembre, Nathalie Marquay a affirmé qu’elle avait vu à l’avance, dans ses songes, que Jean-Paul Belmondo et Johnny Hallyday allaient mourir.

Le 16 septembre, Nathalie Marquay sortira un livre intitulé Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions. Pour l’occasion, l’épouse de Jean-Pierre Pernaut s’est confiée à Femme Actuelle et a affirmé avoir eu des rêves prémonitoires concernant les morts de Johnny Hallyday, en 2017 et de Jean-Paul Belmondo, décédé le 6 septembre dernier. Auprès de nos confrères, la maman de Tom et de Lou a expliqué avoir, dans ses songes, vu le rockeur sur une estrade aux Champs-Elysées.

“C’était rempli de monde et ce qui était étonnant, c’est qu’il n’y avait aucun arbre et on devait signer des autographes. Lui, il rigolait, il fumait [et lui disait] ‘T’inquiète pas, c’est génial.’ Et là, je me réveille, je dis : ‘Jean-Pierre, Johnny va mourir cette semaine’”, s’est souvenue l’ancienne Miss France, qui assure avoir pris connaissance d’avoir ce don d’anticiper les disparitions lorsqu’elle n’avait que 21 ans. Nathalie Marquay a précisé se rendre compte qu’elle fait un rêve prémonitoire et non un rêve classique parce qu’il “y a toujours des détails très flagrants”. “Je me réveille, j’ai des palpitations. J’ai le cœur qui ne va pas du tout”, a-t-elle souligné.

L’image des cascades, symbole lié à la disparition de Jean-Paul Belmondo

Décidée à prouver qu’elle n’invente pas, l’ex-reine de beauté a pris l’habitude, au petit matin, de noter son cauchemar sur “un petit tableau dans [s]a cuisine”. Nathalie Marquay informe aussi ses proches, ses enfants et son mari, de la nature de son rêve, pour qu’ils constatent qu’elle ne raconte pas de bêtises. “Jean-Pierre est très terre à terre, donc il ne croit à rien. Au début, [il lui disait] ‘C’est une coïncidence’. Maintenant, je sais que Jean-Pierre me croit de toute façon”, a-t-elle développé. Avant de dévoiler qu’elle avait récemment rêvé qu’on “voulait [la] tuer”. Un songe dans lequel elle faisait aussi “plein de cascades”. “Les gens me disaient : ‘ce n’est pas la peine de la tuer parce qu’elle va se tuer en cascade’”, a-t-elle raconté, en ajoutant qu’elle avait même vu un “clap” de cinéma. Certaine qu’un décès allait avoir lieu, elle n’était toutefois pas capable de savoir à l’avance de qui il s’agissait, avant de finalement lier ce songe avec la disparition récente de Jean-Paul Belmondo.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet