Nathalie Baye : ce secret bien gardé que personne ne soupçonnait…

Nathalie Baye fête ses 72 ans aujourd’hui, lundi 6 juillet et pourtant… Vous ne savez pas tout d’elle. Explications…

Le 8 juin dernier, l’actrice Nathalie Baye a disparu du jour au lendemain d’Instagram où elle publiait en effet, très régulièrement, des vidéos drôles d’animaux. L’inquiétude avait rapidement gagné les fans… qui s’étaient empressés de poser des questions à sa célèbre fille, qui elle a conservé sa page sur le réseau social. « Puis-je vous demander pourquoi votre maman n’est plus sur Instagram ? J’aimais beaucoup ses posts… », « Moi aussi j’aimais beaucoup. J’ai déjà posé la question à Laura sans réponse… », « Également, j’aimais beaucoup ses posts. Un moment d’enchantement et puis plus rien… Sans un mot. C’est dommage pour tous les abonnés », lui ont-ils en effet écrit, en commentaires d’une publication où elle rendait justement hommage à sa maman.

Et la comédienne avait fait une révélation à sa communauté à ce sujet. « Instagram a fermé son compte car elle avait oublié de mettre les repost sur certaines vidéos… rien de grave ne vous inquiétez pas ! Bonne journée à vous ! », avait répondu Laura. Los d’un entretien accordée au magazine Marie Claire, Nathalie Baye s’était confiée sur un handicap qu’elle tente de combattre : « Je me suis fait avaler ma Carte bleue récemment, parce que j’ai confondu mon code bancaire avec celui de mon immeuble. À part celle de ma fille, je ne me souviens d’aucune date d’anniversaire, même pas de la mienne. On me l’a souhaitée un jour par SMS et je ne savais pas de quoi on me parlait, » s’était-elle souvenue.

Elle avouait également qu’elle était « une grande claustrophobe » et qu’elle avait trouvé une solution pour soigner cela. « Ça fait très longtemps que j’essaie de me soigner par l’hypnose, et ça marche plutôt bien. Quand un ascenseur est vaste et vitré, ça va ; sinon, j’ai l’impression d’être enfermée dans un cercueil vertical, » avait-elle assuré. Pas facile de combattre ses peurs…

La rédac’

Source: Lire L’Article Complet