Mort du prince Philip : ce que le mari d’Elizabeth II souhaitait pour ses funérailles

Le prince Philip s’est éteint à l’âge de 99 ans. Alors que la famille royale britannique pleure le duc d’Edimbourg, celui-ci avait déjà prévu ses funérailles. Un dernier au revoir à son image.

Prince Philip

Elizabeth d’Angleterre

La couronne britannique est en deuil. Ce vendredi 9 avril, le prince Philip s’est éteint au château de Windsor à l’âge de 99 ans. Une triste nouvelle annoncée par la famille royale britannique sur Twitter. “C’est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé le prince Philip, duc d’Edimbourg“, peut-on lire dans le communiqué posté sur le réseau social, sur lequel on apprend également qu’il est mort paisiblement dans la matinée.

Ces derniers mois, le mari d’Elizabeth II avait connu des soucis de santé. Après une hospitalisation par précaution, le prince Philip avait subi une opération du coeur le 3 mars dernier au St Bartholomew’s Hospital à Londres. Le 16 mars, il avait finalement quitté l’établissement hospitalier. Un soulagement qui aura été malheureusement de courte durée. Alors que la Grande-Bretagne pleure le duc d’Edimbourg, ce dernier avait déjà tout prévu pour ce funeste dénouement.

“Un service strictement privé”

Comme le rapporte Gala, le prince Philip avait exprimé ses dernières volontés et organisé ses funérailles dans les moindres détails. Afin que rien ne fuite, le duc d’Edimbourg a décrit tout le déroulé de ses obsèques dont le nom de code imaginé était Forth Bridge. Avec ses conseilleurs, le grand-père de William et Harry a donc tout prévu et à son image. Pas de funérailles d’Etat donc à Westminster pour celui qui a toujours été discret. Non, le prince Philip a imaginé un service strictement privé, donné à la chapelle Saint-George de Windsor. Le défilé incessant de personnalités n’aura donc pas lieu pour rendre un dernier hommage au père de Charles, Anne, Andrew et Edward.

C’est donc entouré de tout l’amour des siens que le prince Philip a décidé d’être inhumé au cimetière royal du mausolée de Frogmore House. “Sa seule exigence : son cercueil devra être déposé sur l’affût de canon, qui a servi en 1901 aux obsèques de la reine Victoria“, a expliqué Gala. Le duc d’Edimbourg a aussi choisi les hymnes qui seront chantés par le détachement de la Royal Navy et il notamment opté pour “Pour ceux qui sont en péril sur la mer”. Seule liberté pour la famille royale : l’épitaphe. Des derniers mots pour rendre hommage à toute une vie bien remplie.

Source: Lire L’Article Complet