Mort de Robert Hogan : le comédien de The Wire et New York Police Judiciaire est décédé à l'âge de 87 ans

Il était un visage bien connu des amoureux de séries télé. Le comédien Robert Hogan, vu dans The Wire, New York : Police Judiciaire ou Arabesque, est décédé ce jeudi 27 mai. Il était âgé de 87 ans.

Le petit écran a perdu l’un de ses visages familiers. L’acteur américain Robert Hogan, que les fans de séries télévisées ont pu notamment apercevoir dans les fictions cultes Arabesque, The Wire ou New York : Police Judiciaire, est décédé à l’âge de 87 ans a annoncé ce mardi 1er juin le site spécialisé Deadline. Sa famille a précisé à la presse que le comédien s’est éteint ce jeudi 27 mai 2021 à son domicile sur la côte du Maine des suites d’une pneumonie. Robert Hogan souffrait de la maladie d’Alzheimer depuis 2013 mais ce sont finalement des complications pulmonaires qui l’ont emporté. Il laisse derrière lui sa femme depuis 38 ans, Mary Hogan, ainsi que trois enfants d’un précédent mariage avec Shannon Hogan : Chris, Stephen et Jud.

Plus de 150 rôles en 60 ans de carrière

Galerie: À Couteaux Tirés 2 sur Netflix : découvrez le casting de la suite de la comédie policière de Rian Johnson (Allocine)

Né en 1933 dans le Queens, à New York, Robert Hogan a joué dans plus de 150 séries américaines au cours de sa carrière d’une impressionnante longévité. Et pourtant, sa vocation pour la comédie n’est pas précoce. Après le lycée, Robert Hogan s’engage dans l’armée et se bat pour son pays lors de la guerre de Corée. Puis, de retour aux Etats-Unis, il entame des études d’ingénierie. C’est là qu’il trouve sa voie et se décide à tenter sa chance dans le milieu artistique. S’il s’est d’abord essayé au théâtre, c’est finalement à la télévision qu’il va se faire une place. Robert Hogan décroche ses premiers rôles de guest star au début des années 60, dans les séries 77 Sunset Strip, Bonanza, Jinny de mes rêves ou Papa Schultz. Dans cette série culte, le personnage du colonel de l’armée de l’air américaine a d’ailleurs été nommé d’après lui.

D’Arabesque à The Wire

Si Robert Hogan n’a jamais tenu le rôle principal d’un série, il a multiplié les seconds rôles et apparitions récurrentes durant ses 60 ans de carrière. En 1968, il se glisse dans les habits du révérend Tom Winter dans le drame romantique Peyton Place, un personnage qu’il interprète pendant deux saisons et plus de 60 épisodes. Il rejoint ensuite le soap culte Des jours et des vies. Dans les années 70, il joue dans les séries MASH, Hawaï Police d’Etat, Mission Impossible, Hôpital Central ou Gunsmoke, parmi tant d’autres. De La Quatrième Dimension à Mannix, en passant par Supercopter ou L’homme qui tombe à pic : on a pu le voir dans de nombreuses fictions cultes de l’époque. Il a également donné la réplique à Angela Lansbury dans Arabesque. Enfin, plus récemment, il s’est invité au casting de New York : Police Judiciaire et a donné vie au personnage de Louis Sobotka dans la saison 2 de la série acclamée The Wire (Sur Ecoute). Quentin Tarantino avait fait un clin d’oeil à Robert Hogan dans son film Once upon a time… in Hollywood en y incluant une scène de la série Sur la piste du crime où il apparaissait.

Source: Lire L’Article Complet