Mort de Philousports : l’hommage très émouvant de son amie, Isabelle Ithurburu

La star des réseaux sociaux Philousports est mort samedi 19 juin 2021. Son amie, la journaliste Isabelle Ithurburu, lui a rendu hommage en direct sur Canal +, après la diffusion du match du Top 14.

Philousports s’en est allé. La star des réseaux sociaux est mort samedi 19 juin à l’âge de 49 ans, frappé d’une crise cardiaque en fin d’après-midi, selon les informations du journal Le Parisien. Après le match des Bleus les opposant à la Hongrie, il aurait fait une sieste pour se reposer et ne s’est jamais réveillé. Atteint de myopathie, c’était une figure de courage et persévérance. Suivi par 271.000 internautes sur Twitter, il commentait l’actualité sportive. Fervent supporter de l’Olympique de Marseille, ville dont il est originaire, il est devenu au fil des ans une personnalité du domaine sportif français. Parmi ses célèbres amis, le journaliste Mohamed Bouhafsi et une certaine Isabelle Ithurburu. Cette dernière a tenu à lui rendre hommage en direct sur l’antenne de Canal +, au terme du match de rugby du Top 14.

En image, sur le fond derrière elle, apparaît l’une des dernières photos de Philousports. "Je voulais dédier cette émission à un ami à qui on tient beaucoup : Philou nous a quittés aujourd’hui. Il a gagné le championnat des valeurs toutes compétitions confondues. Il incarnait à lui seul la bienveillance, le combat, la force, le courage la générosité, la solidarité", a salué la journaliste sur Canal +, émue. "Nenuit Philou, on ne t’oubliera jamais. C’est promis." Un hommage réitéré sur Twitter. "Mon Philou… je n’ai pas les mots… Tu vas tellement me manquer. Toi l’ami bienveillant, humain, aimant, tellement courageux… Jamais je ne t’oublierai, je te le promets", a-t-elle écrit.

Philousports dit "Merci"

Marseillais d’origine, Philousports résidait en Corse, près de Bastia. En 2016, alors suivi par 50.000 internautes sur Twitter, il récoltait des fonds pour s’acheter un fauteuil roulant électrique, comme il le racontait au journal Le Figaro. Il n’avait mis que 24 heures à réunir plus de 15.000 euros sur une plateforme de financement participatif. Déjà, la solidarité des internautes l’avait surpris. "Je pense que les internautes ont voulu me rendre à leur façon les sourires que je leur donne avec mes tweets. Là, ce sont eux qui m’ont filé la banane." Dans une interview accordée à Brut et diffusée le 18 juin, Philousports leur disait encore "Merci". "Cinq lettres qui se perdent je trouve. Merci", concluait-il, solennel.

Source: Lire L’Article Complet