Mort de Jacob Desvarieux : qui était le leader du groupe Kassav’ emporté par le Covid-19 ?

Plongé dans le coma après avoir été contaminé au Covid-19, Jacob Desvarieux est décédé ce vendredi 30 juillet. Retour sur le parcours d’une légende du zouk dont la voix était connue de tous.

Il tire sa révérence. Jacob Desvarieux, le guitariste du groupe antillais Kassav’, est décédé ce vendredi 30 juillet du Covid-19 au CHU de Guadeloupe, à Pointe-à-Pitre, à l’âge de 65 ans. L’artiste avait été hospitalisé au début du mois de juillet, puis placé en observation après avoir été testé positif au virus. Devenu très fragile à la suite de sa transplantation rénale et de son diabète, son état s’est rapidement aggravé et a poussé les médecins à le plonger dans un coma artificiel dont il ne s’est jamais réveillé. « Les Français perdent aujourd’hui un artiste de talent et une voix connue de tous », a déclaré le ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, sur Twitter.

Jacob Desvarieux était une légende du zouk. Né à Paris le 21 novembre 1955, il a ensuite grandi en Guadeloupe, là où il a commencé sa carrière musicale. Avec Pierre-Edouard Décimus et Freddy Marshall, l’artiste fonde en 1979 le groupe Kassav’ à une époque où le disco règne en maître. D’autres membres viendront ensuite s’ajouter à l’équipe musicale au fil des années, précise 20 Minutes. Durant près de 40 ans, la bande a parcouru le monde, a réalisé une vingtaine d’albums et reçu de nombreuses récompenses.

Jacob Desvarieux, pilier de Kassav' et monstre sacré du zouk est décédé à l'âge de 65 ans. Retour sur sa carrière exceptionnelle
+ d'infos ▶️https://t.co/eEQeFXlwrU pic.twitter.com/QXWebbpcjg

Un style mêlant plusieurs musiques antillaises

Plusieurs personnalités n’ont pas tardé à rendre hommage au chanteur, musicien et producteur. « Jacob Desvarieux nous laisse en héritage un condensé rythmé des legs précieusement transmis par ceux qui nous ont précédés », a déclaré le président du Conseil régional de Guadeloupe, Ary Chalus. Son style, qui mêlait plusieurs musiques antillaises avec notamment le funk nord-américain était une nouveauté pour l’époque, surtout dans les années 80. Avec des influences de salsa et de reggae, Jacob Desvarieux a permis, avec le groupe Kassav’, de faire danser de nombreuses salles de concert, et de marquer l’histoire de la musique.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet