Mort de Georges Pernoud : qui sont Fanny et Julie, ses deux filles ?

Georges Pernoud, animateur emblématique de l’émission Thalassa, est mort lundi 11 janvier 2021 des suites d’une longue maladie. Le journaliste s’en est allé aux côtés de sa femme Monique, mais aussi de ses deux filles, Fanny et Julie.

Restez informée

Son émission aura marqué toute une génération. Lundi 11 janvier 2020, Georges Pernoud, présentateur phare de l’émission Thalassa, est décédé à l’âge de soixante-treize ans, comme l’a annoncé sa famille à l’AFP. Selon sa fille Fanny Pernoud, le présentateur qui aura présenté plus de 1.700 émissions sur France 3 est “décédé dans un hôpital en région parisienne des suites d’une longue maladie”. En 1975, l’époux de Monique Pernoud avait créé l’émission Thalassa suite à une expédition en mer en tant que journaliste cadreur deux ans plus tôt. Embarqué dans la course de voile Whitbread, à bord du Export 33, il se découvrira une réelle passion pour le monde marin. L’expérience Thalassa débute donc en 1975, une année importante pour le journaliste puisque c’est aussi celle de la naissance de sa première fille, Fanny. Trois ans plus tard, la petite Julie pointe le bout de son nez.

Deux filles sur les traces de leur papa…

Georges Pernoud a toujours été discret sur sa vie de famille. Discret comme un marin, diraient ses proches. Cependant, en 2015, le présentateur phare de Thalassa publie sa première autobiographie, Bon Vent, dans laquelle il ouvre les portes de sa vie de famille, tant liée à sa carrière à la télévision. Avec son épouse, Monique, rencontrée par le biais d’une amie à Avignon, Georges Pernoud va trouver un véritable équilibre et surtout, un soutien infaillible. Deux ans après leur coup de foudre auprès du feu, le couple donne naissance à Fanny, aujourd’hui âgé de quarante-cinq ans, puis à Julie, en 1978.

Comme il le confiait à France Dimanche en 2015, Georges Pernoud a tenu à offrir un environnement proche de la nature à ses deux filles : Je peux dire que c’est dans notre maison près de Bergerac, une ancienne grange, que j’ai vu grandir chaque été mes deux enfants”, confiait-il. Une enfance bucolique qui a conduit les jeunes femmes à marcher sur les traces de leur père. Après des études de journalisme à Bordeaux, Fanny est devenue réalisatrice. En août dernier, son documentaire Réunion, l’île aux miels, réalisé par sa société Improbable Productions, était diffusé sur France Ô.

Quant à Julie, la jeune femme de quarante-deux ans est devenue directrice de production : “C’est une profession difficile : elle est un peu le cuisinier du bateau. Comme moi, elle a beaucoup d’humour. Ce métier lui va bien”, confiait-il, il y a cinq ans à France Dimanche, avant de partager sa fierté de papa : “Monique, mon épouse, et moi sommes très fiers d’elles. Mais je reste le seul homme de la tribu.” Une tribu aujourd’hui en deuil…

Notre doc sur les abeilles de l’ile de la réunion en replay! https://t.co/UYJFNB6K1R

Source: Lire L’Article Complet