Mohamed Bouhafsi (C à vous) : ce jour où son père l’a kidnappé pour l’emmener en Algérie

Une enfance traumatisante. Dans une longue interview publiée dans les colonnes de Libération, ce mardi 2 novembre, Mohamed Bouhafsi est revenu sur ce jour où son père a tenté de l’enlever.

Derrière son large sourire et sa bonne humeur, Mohamed Bouhafsi cache de douloureux souvenirs. La nouvelle recrue de l’émission C à vous n’a pas eu une enfance toute rose. Battu par son père durant sa jeunesse, le journaliste de 29 ans a décidé de raconter son histoire dans Rêver sous les coups (Éd. Larousse) sous la plume de Géraldine Maillet. Pour la sortie de son premier livre, Mohamed Bouhafsi a accordé une longue interview de deux heures à nos confrères de Libération, publiée ce mardi 2 novembre. Pour le chroniqueur d’Anne-Élisabeth Lemoine, « sa prime jeune a été un calvaire ». En plus de rapporter les « scènes de guerre » causées par les coups de son « bourreau », le journaliste de Libération est revenu sur le jour où le père de Mohamed Bouhafsi a tenté un rapt. « Il va chercher son gamin à l’école et le kidnappe, écrit-il dans les colonnes du quotidien. Il veut l’emmener en Algérie. La police intervient juste avant l’embarquement à Marseille ».

Ce n’est pas la première fois que l’ancien journaliste de RMC revient sur ce chapitre traumatisant de sa vie. Dans les colonnes du Journal du Dimanche, en kiosque le 31 octobre, Mohamed Bouhafsi retraçait avec détails cette tentative d’enlèvement. « Il m’a fait grimper dans un superbe van Mercedes. Un trajet de rêve : bonbons, BD, musique… Et mon père si gentil… » se souvient le journaliste politique de France 5. N’ayant pas l’autorisation des deux parents pour sortir du pays avec l’enfant, le père de famille voit son coup échouer. « On croise ma mère. Mon père lui crache dessus. Je lui saute au cou : c’est la plus belle joie de ma vie », conclut-il avec émotion. Un dénouement plus heureux qui a ainsi permis à Mohamed Bouhafsi de commencer une nouvelle vie.

https://www.instagram.com/p/CVlBEQoKfLr/

A post shared by Mohamed Bouhafsi (@mohamedbouhafsi)

Une enfance brisée

Malgré le départ de son père, Mohamed Bouhafsi peine à se reconstruire. Encore bouleversé par la violence de son paternel, le jeune homme préfère enfouir ses mauvais souvenirs et plonge dans une spirale infernale. « Adolescent, il se réfugie dans les sucreries et devient boulimique« , exposent nos confrères de Libération. Il aura fallu attendre l’année 2020 et le décès tragique d’un « petit garçon sous les coups de son père » pour que le journaliste sorte de son silence.

Après avoir écrit une tribune dans le JDD, Mohamed Bouhafsi se livre à coeur ouvert sur son passé douloureux grâce à la complicité de la chroniqueuse de Touche pas à mon poste. « Tout seul, les souvenirs ne revenaient pas. C’est dur de s’autoquestionner », confie-t-il au fil de cet entretien. Avec la sortie de son livre, Mohamed Bouhafsi semble prêt à tourner la page.

Crédits photos : MPP / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet