Miss France 2022 : des candidates harcelées par le même homme, le comité porte plainte

Alors que les élections régionales s’enchaînent, le comité Miss France fait face à une sombre affaire. Une plainte a été déposée contre un homme accusé d’harceler des candidates.

Frayeur chez les Miss France. Alors que les élections régionales ont déjà commencé, les organisateurs sont confrontés à une sordide affaire. Le comité Miss France, dirigé par Sylvie Tellier, a décidé de porter plainte contre un homme originaire d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), comme le révèle Thierry Mazars, le responsable du comité miss Languedoc-Roussillon à “Midi Libre”. Celui-ci est accusé d’harceler des candidates à l’élection de Miss France 2022 en leur envoyant des lettres d’amour enflammées. 

Ainsi, la nouvelle Miss Languedoc-Roussillon, Marion Ratié, a reçu un courrier plutôt étonnant. “Marion, je suis venu te voir à Beaucaire le 1er août pour ton élection de miss Languedoc-Roussillon. Je n’ai pas eu la possibilité de te parler. Je te contacte car je suis célibataire, ingénieur et beau garçon, et je cherche une copine, et pourquoi pas la femme de ma vie…”, écrit l’homme âgé d’une quarantaine d’années. Il poursuit : “J’ai un million et demi d’euros. J’ai une BMW série 5 d’une valeur de 90.000 €. Et je dois te dire aussi que j’ai un fort potentiel, je suis ambitieux, intelligent et un canon physiquement (…) Je suis propriétaire d’un appartement de 70 m2 à La Gardiole d’une valeur de 300.000 €. Et je viens d’acheter un T5 d’une valeur de 700.000 €. La construction a commencé, il me sera livré dans le premier trimestre 2022. Je te joins la photocopie de l’appartement où je voudrais qu’on habite ensemble tous les deux”.

“Il n’en est pas à son premier coup d’essai”

Marion Ratié n’est pas la seule Miss à avoir été importunée par cet individu. “Le problème, c’est qu’il n’en est pas à son premier coup d’essai”, explique Thierry Mazars, le responsable du comité miss Languedoc-Roussillon. “Depuis deux ou trois mois, il multiplie les courriers de ce type en les adressant à plusieurs candidates”, continue-t-il. “Cinq ou six autres candidates” ont reçu un courrier du même homme, indique également Thierry Mazars.

Le comité Miss France prend très au sérieux les agissements de cet homme. Une plainte a alors été déposée. Et ce n’est pas tout. Le comité a décidé de renforcer la sécurité pour les prochaines élections régionales. Ce fut le cas pour l’élection de Miss Cévennes, qui s’est déroulée ce dimanche 15 août 2021. Le but : rassurer les candidates qui pourraient “prendre peur”, selon “Midi Libre”.

La rédaction

À voir également : Iris Mittenaere : ce compte Instagram qui va trop loin avec l’ancienne Miss France !

Source: Lire L’Article Complet