Michel Cymes boudé : France Télévisions prend une grande décision

Nouveau coup du pour Michel Cymes. Face aux faibles audiences réalisées par le présenter et médecin, le groupe France Télévisions a décidé de déprogrammer son émission « Vitamine C » dès le début de l’année 2022, comme le révèlent nos confrères du Parisien.

La cure de « Vitamine C » n’a pas eu les effets escomptés sur les téléspectateurs de France 2. Ce jeu médical, animé depuis la rentrée par Michel Cymes et Bérénice Bourgueil, n’a pas su trouver son public comme le révèlent nos confrères du Parisien, ce lundi 27 décembre. Faute d’audience, le groupe France Télévisons a donc décidé de ne pas prolonger cette émission dominicale. En quatre mois de diffusion, ce « nouveau rendez-vous a rassemblé près de 800 000 personnes, soit 6,2 % de parts d’audience« . « C’était autant un problème d’audience que de contenu », avoue avec amertume un cadre du groupe. Un score jugé bien trop faible pour la deuxième chaîne qui envisage de remplacer ce programme par un numéro d’Affaire conclue, l’émission d’enchère présentée par Sophie Davant. Dès le 9 janvier 2022, le public retrouvera les folles enchères de Caroline Margeridon et de ses collègues antiquaires.

L’arrêt de cette émission médicale s’impose comme un nouveau coup dur pour l’ancien chirurgien spécialisé en otorhinolaryngologie. Il y a quelques mois de ça, Michel Cymes devait surmonter la déprogrammation d’Antidote. Diffusée de février à juin dernier, cette émission d’expertise médicale n’avait pas su convaincre les téléspectateurs. Cependant, le compagnon de Nathalie Cymes ne va pas définitivement disparaître du petit écran. Prochainement, les fans du docteur Cymès auront le bonheur de le retrouver dans une nouvelle saison de « La doc et le veto ».

https://www.instagram.com/p/CUu8I57IhCP/

A post shared by Vitamine C (@vitaminec_off)

Michel Cymes conscient des mauvaises audiences

L’ancien médecin de 64 ans aura vécu une année 2021 assez éprouvante. Le 14 novembre dernier, le présentateur était revenu sur les mauvais résultats de « Vitamine C » et avait fait part de ses inquiètes lors d’un entretien accordé au Parisien. L’expert en santé pointait du doigt l’horaire à laquelle son émission était diffusée. « Le dimanche à 17h40 ? C’est la pire case de la télé. On le savait. Ce n’est pas un cadeau. On est très dépendant de la météo. C’est la première fois que je souhaite la pluie », avouait-il.

Malgré la réticence du public face aux magazines de santé, Michel Cymes ne veut pas broyer du noir. « Ça va revenir », concluait-il avec optimisme. En espérant que l’année 2022 soit de nouveau couronnée de succès pour l’animateur qui est descendu à la 20ème place des animateurs préférés des Français selon TV Magazine.

Crédits photos : Jack Tribeca / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet