Melania Trump pingre et sans cœur avec son styliste : de nouvelles accusations déshonorantes

Invitée dans le podcast The New Abnormal, Stephanie Winston Wolkoff, l’ancienne conseillère principale de Melania Trump, a expliqué comment la First Lady s’est montrée particulièrement cruelle avec son styliste. De nouvelles accusations qui mettent dans l’embarras l’épouse du président américain.

Dans quelques semaines, Melania Trump quittera la Maison Blanche pour démarrer une nouvelle vie à Mar-a-Lago, un luxueux complexe situé à Palm Beach. Le point final d’un long périple de quatre ans, pendant lequel rien n’a été épargné à la First Lady, qui a multiplié les faux-pas et les bourdes. Invitée dans le podcast The New Abnormal, Stephanie Winston Wolkoff, l’ancienne conseillère principale de Melania Trump a fait de nouvelles révélations qui ne devraient pas aider à redorer son image avant son départ. Remerciée par celle qu’elle considérait comme une amie après un scandale concernant sa gestion des dépenses lors de l’investiture de Donald Trump, Stephanie Winston Wolkoff est revenue sur l’affaire de la veste portée par Melania Trump en pleine polémique sur la politique migratoire de son mari.

Un vêtement qui avait à l’époque fait polémique dans les médias américains, et qui avait mis dans l’embarras Herve Pierre, le styliste de la First Lady, qui n’avait rien à voir avec ce choix. “Elle a refusé de faire une déclaration publique pour le défendre. Elle a préféré en rire. ‘Ce qui est sûr, c’est que je rends les libéraux fous. Et vous savez quoi… Ils le méritent“, aurait confié Melania Trump à Stephanie Winston Wolkoff, qui affirme que le styliste était “dévasté“.

Mauvaise payeuse

Stephanie Winston Wolkoff, auteure du livre Melania and me et qui avait également diffusé des enregistrements privés de leurs conversations a poursuivi sa diatribe contre l’épouse de Donald Trump, en expliquant : “Elle a fait preuve de tant d’insensibilité. Même rémunérer Pierre pour son travail avec elle, c’était comme lui arracher une dent. Elle n’a montré aucune empathie ni remords d’avoir fait accusé quelqu’un juste parce que les gens l’identifient comme son styliste“. Des accusations qui mettent une nouvelle fois à mal la réputation de Melania Trump, qui a saisi la justice américaine pour faire valoir ses droits après la diffusion des enregistrements.

Source: Lire L’Article Complet