Mel B défigurée : le message poignant de la chanteuse des Spice Girls dans son nouveau clip

Dans un clip choc, l’ex-Spice Girl, Mel B, se met dans la peau d’une femme battue. Une situation que la chanteuse ne connaît malheureusement que trop bien. En 2017, elle avait accusé celui qui était son mari, Stephen Belafonte, de violences conjugales.

Melanie Brown

Le nouveau clip de Fabio D’Andrea où l’héroïne est Mel B, l’ancienne Spice Girl, traite des violences conjugales. Un sujet épineux que connaît malheureusement bien l’artiste qui avait accusé son ex-mari Stephen Belafonte de violences à son égard. Une expérience traumatisante qui l’a amenée à être fermement engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Sur Instagram, Mel B explique que “c‘est la vidéo la plus puissante et la plus brute [qu’elle n’a] jamais faite .

La chanson intitulée Love Should Not Hurt (l’amour ne devrait pas faire mal) est mise en images à l’aide d’une vidéo mettant en scène Mel B étant assénée de coups. Les premières images sont parlantes. Une femme court pour échapper à son mari, dans leur propre maison. Etranglements, coups de poing au visage et dans le ventre, cris ou encore représentation du couple parfait pour donner le change y sont représentés dans cette vidéo de cinq minutes.

“Cette vidéo est ma réalité”

C’est ce à quoi ressemblent les violences domestiques derrière les faux sourires et les baisers manipulateurs. Traumatisant, laid et destructeur. Ça se passe partout et à l’abri des regards, à l’échelle locale et nationale, avec des incidents de violences domestiques en hausse de 9% au cours du confinement. Je l’ai vécu et d’autres femmes m’ont raconté leurs histoires, de ces mains qui les étranglaient et de leurs moindres faits et gestes surveillés. Cette vidéo est ma réalité, la leur et celle que beaucoup tentent encore de cacher. Des femmes sont tuées toutes les semaines. Des femmes souffrent tous les jours“, a écrit l’artiste de 45 ans sur Instagram.

Les crachats, l’étranglement, ce sont des choses qui arrivent vraiment. Ce sont des histoires de femmes. J’ai fini le tournage de ce clip avec des bleus parce que je voulais que la vidéo représente réellement ce que nous avons toutes vécu. Il y a une scène dans la chambre où je me fais agresser, c’était important de la rendre réelle“, avait confié Mel B dans les colonnes du Sun.

Une vidéo qui ravive les plaies du passé pour Mel B qui souffre aujourd’hui de stress-post-traumatique, comme elle l’avait révélé lors de l’émission de Paul McKenna, Positivity Podcast. “1 femme sur 3 dans le monde, environ 376 millions, est soumise à des violences physiques ou sexuelles de la part d’un partenaire intime ou à des violences sexuelles de la part d’un non-partenaire“, rappelle le clip.

https://youtube.com/watch?v=r6xWu4xaKTg%3Frel%3D0%26showinfo%3D1%26start%3D3
Source: Lire L’Article Complet