Meghan Markle « manipulatrice » ? La duchesse taclée… pour une raison totalement délirante

Tous les faits et gestes de Meghan Markle et de son époux, le prince Harry, sont épiés dans le moindre détail. Ce mardi 17 août dans The Sun, c’est une experte en graphologie qui s’est penchée sur la signature de la duchesse de Sussex pour en déduire des traits de caractère peu flatteurs…

Manipulatrice, opportuniste, associable… La signature de Meghan Markle en dirait long sur son caractère selon Tracey Trussell, experte en calligraphie. La duchesse de Sussex et son époux, le prince Harry, se sont exprimés sur la situation dans le monde et notamment en Afghanistan, dans une lettre ouverte publiée sur le site de leur fondation, Archewell. Une lettre qu’ils ont tous les deux signée à la main. La signature de Meghan Markle a donc été étudiée à la loupe par Tracey Trussell, dont l’analyse a été reprise par The Sun, ce mardi 17 août.

L’experte en graphologie ne mâche pas ses mots après avoir regardé de près la signature de la duchesse de Sussex. Elle a d’abord remarqué que “Meghan veille à ne pas écrire à son nom en plus grand que celui de Harry – que ce soit intentionnel ou involontaire, nous ne pouvons pas le savoir -, cela signifie qu’elle essaie de ne pas éclipser son mari. Elle est heureuse de partager une plate-forme égale avec lui.” Tracey Trussell y voit aussi un message contradictoire de la mère d’Archie et Lilibet, dont le prénom figure enfin sur le site de web de la famille royale. La longue tige descendant vers la droite du g témoignerait que “ses intentions sont altruistes et humanitaires”. Mais le fait que Meghan Markle ait écrit les lettres de son prénom de manière plus rapprochée qu’avant traduirait, toujours selon l’analyste, le besoin de la duchesse de Sussex de ne laisser personne s’approcher de trop près. “Il s’agit d’un geste défensif destiné à éloigner les personnes ou le danger. On dirait qu’elle donne d’une main et prend de l’autre, commente-t-elle. Et d’ajouter : “Cela nous dit que Meghan est devenue plus introvertie et dépendante de son mari et de son cercle d’amis proches.

Meghan Markle “peut être manipulatrice”

L’expert va même encore plus loin. Selon elle, la façon dont la sœur de celui qui participe à Big Brother en Australie a écrit son M révélerait également “à quel point elle est difficile à côtoyer, à quel point elle peut être manipulatrice et comment elle n’hésiterait pas à faire exactement ce qui lui convient, allant même jusqu’à rompre tous les liens et disparaître. Une signature dans laquelle Tracey Trussell voit aussi en Meghan Markle une femme “capable de faire face à n’importe quelle situation”. “C’est une opportuniste entreprenante, qui refuse de flatter les gens. Elle invente les règles au fur et à mesure”, déclare-t-elle.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet