Meghan Markle et Harry protégés : ils ont volé les gardes du corps de Taylor Swift !

D’après les révélations du Daily Mail, les hommes chargés de la sécurité de Meghan Markle et du prince Harry pour leur séjour new-yorkais sont habituellement des gardes du corps de Taylor Swift.

Entourés de milles précautions, mais d’un peu moins de gardes du corps. Pendant leur séjour éclair à New York au cours de ce week-end, Meghan Markle et le prince Harry auraient été protégés par des hommes s’occupant habituellement d’assurer la sécurité de Taylor Swift, comme le révèle le Daily Mail ce lundi 27 septembre. Le site web du quotidien affirme ainsi qu’un homme d’une « cinquantaine d’années« , « grand et chauve« , que l’on appelle Jimmy, et qui a été vu à de nombreuses reprises dans l’entourage immédiat du couple au cours de leur séjour new-yorkais, serait cet ancien officier de la police de New York, qui est désormais le chef de la sécurité de Taylor Swift.

Le tabloïd The Daily Mail dévoile également que ce Jimmy, James McNelis pour l’état-civil, était cité en avril 2021 dans un rapport de police concernant l’arrestation d’un intrus dans l’appartement de Taylor Swift, en tant que « chef de la sécurité » de celle-ci. L’homme travaillerait avec la chanteuse depuis au moins 2014, car il apparaissait cette année-là dans un article de Rolling Stones qui lui était consacré. Il y confiait assurer un service de protection « au niveau d’alerte DEFCON-3« . Cette échelle de niveau d’alerte (DEFense readiness CONdition) correspond au niveau d’alerte et de préparation des forces armées américaines, l’émanation en France la plus proche pourrait être le plan Vigipirate. Le DEFCON possède 5 niveaux d’alerte, le niveau 1 étant le plus dramatique, et n’a jamais été atteint dans l’histoire, mais le niveau 3 a été adopté lors des attentats du 11-septembre.

« Jimmy » vit dans l’appartement en face de Taylor Swift pour la protéger

Rolling Stones révélait ainsi en 2014 que « Jimmy » vivait dans l’appartement en face de celui de Taylor Swift dans le quartier new-yorkais de Tribeca, et poussait le contrôle de la sécurité jusqu’à vérifier l’ouverture de la porte principale indépendamment de qui la franchit, comme d’autres habitants de l’immeuble, par exemple l’acteur Orlando Bloom, qui y vivait à l’époque de l’article. « La plupart des voisins savent ce qu’il en est désormais« , et n’y voit pas d’inconvénient, avait alors sobrement déclaré le garde du corps au magazine américain.

D’après le Daily Mail, un autre homme, « plus petit et plus baraqué« , et un peu plus jeune, qui assurait lui aussi la sécurité des Sussex à New York, aurait été un des gardes du corps employés par Taylor Swift, notamment lors de la cérémonie des Video Music Awards en 2019. Mais le tabloïd n’est pas en mesure d’affirmer si les gardes du corps ont été engagés par le prince Harry et Meghan Markle via une entreprise extérieure, ou si l’arrangement a été conclu directement entre les Sussex et la chanteuse, comme « une faveur« . Tous les deux ont toutefois été vus aux abords du Carlyle, l’hôtel très chic où résidait le couple princier, tous les jours de leur séjour. Ils auraient notamment collaboré avec le département de la Sécurité Intérieure américain, le fameux « Homeland Security », mais aussi avec deux autres hommes, chargés de conduire la voiture des Sussex. Meghan Markle et le prince Harry étaient entre de bonnes mains, car ce « Jimmy » a dû, au cours de ses années avec Taylor Swift, a dû faire face à de nombreux harceleurs, dont certains vont jusqu’à tenter de s’introduire dans l’appartement de la star.

Crédits photos : STARMAX / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet