Meghan Markle en danger de mort à cause de sa couleur : Harry la compare à Dodi Al-Fayed !

Ce 21 mai, le prince Harry a sorti son docu-série sur Apple TV+, “The Me You Can’t See”. Il y fait de nouvelles déclarations choc

Elle allait mettre fin à ses jours . Personne ne devrait en arriver là“. C’est ce que le prince Harry confie à propos de Meghan Markle, ce 21 mai, dans un épisode de sa série sur Apple TV+ . Un an après son départ de Londres, il explique à nouveau les raisons qui ont motivé cette rupture, et assure : “mon plus gros regret, c’est de ne pas avoir été plus ferme, en dénonçant ce racisme au début de ma relation avec ma femme“.

Ma mère “était en couple avec quelqu’un qui n’était pas blanc”

Parce que Meghan Markle, avant même son mariage, avait reçu de violentes critiques en arrivant dans la vie du prince. Dans les colonnes du Daily Mail, on la disait toute droit sortie du ghetto , tandis que la femme d’un homme politique avait craint que ses gênes ne viennent souiller notre famille royale“.

Pour le prince Harry, “l’histoire se répétait”. Et pas seulement en raison de l’obsession grandissante autour de l’ex actrice…  Plus de vingt ans après la mort de sa maman , Lady Diana, à Paris, où elle séjournait avec son compagnon, Dodi Al-Fayed, le prince Harry estime que sa mère “a été poursuivie jusqu’à sa mort alors qu’elle était en couple avec quelqu’un qui n’était pas blanc“.

“Ils continueront jusqu’à sa mort”

Un parallèle douteux avec Meghan Markle, puisqu’il soutient : “Et maintenant, regardez ce qui s’est passé. Ils continueront jusqu’à sa mort“. Encore troublé par ces évènements, cinq ans après le début de sa thérapie, le duc de Sussex craint toujours de perdre une autre femme de sa vie, et que “la liste des femmes s’allonge” avec la mort de Meghan. Il pointe du doigt les “mêmes personnes, le même modèle économique, la même industrie” qui ont emporté la princesse des coeurs, en 1997 .

>> A voir aussi : Le prince Harry rattrapé par ses mensonges : ces millions d’euros qu’il n’a pas déclaré !

F.A

Source: Lire L’Article Complet