Meghan et Harry pointés du doigt : cette nouvelle polémique après le fiasco du jubilé

Pas de répit pour Meghan Markle et le prince Harry. Après avoir fait une apparition aussi remarquée que critiquée au jubilé de platine d’Elizabeth II début juin, le couple est de nouveau sous le feu des projecteurs. Une histoire de jets privés et de “caprices”.

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre

Les Sussex ne sont pas au bout de leur peine. À peine les commentaires à propos de leur présence au jubilé d’Elizabeth II commencent à s’estomper, une nouvelle polémique met Meghan Markle et le prince Harry dans l’embarras. Connu pour leurs goûts de luxe et leurs exigences, le couple a été pointé du doigt par Robert Eringer, un écrivain américain, dans le journal local de Santa Barbara, où se situe leur demeure américaine. En cause, leur utilisation d’un jet privé pour se rendre au Royaume-Uni et en revenir début juin, alors que les ex-membres de la famille royale britannique revendiquent depuis plusieurs années un quotidien éco-responsable et une volonté de préserver l’environnement.

Mais cet engagement écologiste se heurterait, selon l’auteur de l’article, au désir de “confort personnel” des Sussex. Une attitude jugée hypocrite par Robert Eringer, étant donné que le principal axe militant choisi par le tandem depuis son mariage est notamment la réduction des émissions de carbone personnelles. “Encore l’année dernière, Harry a déclaré : ‘Les changements climatiques et la santé mentale sont deux des problèmes les plus urgents auxquels nous faisons face aujourd’hui et, à bien des égards, ils sont liés’”, a rappelé le journaliste dans sa tribune.

>> PHOTOS – Meghan et Harry : leurs photos au côté de la famille royale à la cathédrale Saint-Paul pour le jubilé d’Elizabeth II

L’hypocrisie écologique de Meghan et Harry déjà épinglée par les politiques et la presse plusieurs fois

Peu de temps après leur mariage, en 2018, Meghan et Harry avaient en effet expliqué qu’ils ne souhaitaient avoir que deux enfants ensemble, pour le bien de la planète. Mais qu’en est-il des gestes qui polluent durablement l’environnement et auxquels le couple s’adonne régulièrement pour ses voyages professionnels et personnels ? C’est la question que pose cet article incisif. En 2021, c’était aussi à bord d’un jet privé que le fils du prince Charles et son épouse étaient rentrés en Californie après un très court séjour à New York, comme le rapportait le Daily Mail. Ce voyage, qui avait certainement coûté des milliers de dollars et généré plusieurs tonnes de CO2, n’avait, une fois de plus, pas manqué de faire grincer des dents des fervents défenseurs de l’environnement.

Deux ans plus tôt, alors que les Sussex faisaient encore partie de la royauté britannique, Teresa Pearce, membre du Parti travailliste, les avait apostrophés en leur demandant de “donner l’exemple”. “C’est à nous tous de réduire nos émissions de CO2 et le nombre de vols que l’on prend dans une année”, avait-elle alors déclaré. Le prince Harry avait fait son mea-culpa quelques jours plus tard, en se justifiant : “Je passe 99 % de ma vie à parcourir le monde à des fins commerciales”, avait-il répondu. Bien que personne ne soit parfait, nous sommes tous responsables de notre impact individuel. La question est de savoir comment nous pouvons le compenser”, avait conclu le jeune prince. Et il semblerait que certains attendent toujours la réponse.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet