Matthieu Chedid : son père Louis Chedid reprend les concerts mais refuse toujours la vaccination

Le père de Matthieu Chedid, Louis Chedid, a annoncé sur son compte Instagram son bonheur de reprendre le chemin des concerts dès le 11 juin prochain. Pour le chanteur de 73 ans en revanche, il n’est pas nécessaire de passer par la case vaccination en ce qui le concerne. Il s’en explique dans Le Parisien.

Matthieu Chedid

Louis Chedid

Alors qu’Emmanuel Macron ne cesse de marteler que “le vaccin est le seul moyen de nous sortir de l’épidémie”, certains réfractaires au sérum résistent toujours. Parmi les plus ultra, Jean-Marie Bigard a une position très affirmée. Depuis le début de la crise sanitaire, l’humoriste ne cache pas son choix d’être un anti-vaccin et un anti-masque assumé. Mais l’époux de Lola Marois s’est vu quelque peu décrédibilisé ces dernières jours, en tenant des propos particulièrement polémiques. D’abord en effectuant un parallèle plus que douteux entre le Pass sanitaire et l’étoile jaune, puis en s’en prenant ouvertement aux membres du gouvernement.

Mais être un anti-vaccin ne conduit heureusement pas toujours vers ces dérives extrêmes. Le chanteur Louis Chedid, illustre papa de son non moins illustre fils Matthieu Chedid dit M, a expliqué dans les colonnes du Parisien pourquoi il refusait la vaccination. Et pour le septuagénaire, pas question d’évoquer la moindre raison complotiste à ce choix.

“Je ne suis pas très médecin, pas très médicament”

L’interprète du tube comme T’as beau pas être beau est pressé de reprendre le chemin des concerts. Le fils des défunts Andrée et Louis-Selim Chedid, effectue son retour sur scène le 11 juin prochain en Corse pour la première date de sa tournée d’été. Alors que faisant partie des personnes à risque compte tenu de son âge, Louis Chedid a préféré refuser la vaccination. Je n’en ai pas ressenti le besoin, je suis isolé dans le Sud avec ma femme. Et puis, je ne suis pas très médecin, pas très médicament, et j’avoue que le vaccin me fait un peu peur”, a-t-il confessé dans Le Parisien ce lundi 7 juin.

Mais l’artiste se refuse à être assimilé aux complotistes. “Loin de moi l’idée de devenir complotiste, mais quelques proches ont eu des effets indésirables. Alors je fais gaffe, je n’embrasse pas, je ne touche plus, Dieu sait que ça me manque…”, a-t-il relaté pour se justifier. “Dans les festivals, je ferai attention, je serai masqué, je resterai en coulisses, je n’irai pas saluer le public, comme je fais de temps en temps”, a détaillé le père de M, conscient que sa prise de position pourrait le mettre en danger. A l’heure où le débat autour du passeport vaccinal fait rage pour le public, qu’en est-il au niveau des artistes sur scène ?

Source: Lire L’Article Complet