Mathilde Seigner : son fils Louis, 14 ans, attiré par la comédie ? Sa réponse cash !

Dans les colonnes du magazine Nous deux, en kiosque ce mardi 18 janvier, Mathilde Seigner a évoqué la passion de son fils, qui n’a rien à voir avec le septième art.

Mathilde Seigner incarne le rôle principal dans la série Une si longue nuit, qui sera diffusée dès le jeudi 20 janvier sur TF1. Pour l’occasion, l’actrice de 54 ans a accordé une interview au magazine Nous deux, ce mardi 18 janvier. Dans les colonnes de nos confrères, la compagne du directeur de la photographie Mathieu Petit a fait des confidences sur ses débuts dans le septième art, sur ses projets pour 2022, mais aussi sur son fils, Louis, qui porte le prénom de son grand-père.

Adolescent, ce dernier n’a « pas du tout » envie de faire de la scène. « Il est plus intéressé par la musique », a révélé la comédienne, qui est « contente » de savoir qu’il ne compte pas suivre ses traces. « On n’est pas obligé de faire la même chose que ses parents. C’est compliqué d’être ‘le fils de’ ou ‘la fille de’ », a estimé Mathilde Seigner, tout en prenant du recul. « Pour l’instant, il a 14 ans, il a encore le temps de changer d’avis. Mais je ne le pousse pas dans cette voie », a-t-elle affirmé, visiblement décidée à laisser son enfant choisir par lui-même ce qu’il compte faire plus tard.

Découvrez les hommes qui ont partagé la vie de Mathilde Seigner

Une « maman inquiète » pour son fils

Discrète sur sa vie de famille, la sœur d’Emmanuelle Seigner avait déjà parlé de son fils, en juin dernier, auprès de Télé Star. Elle annonçait alors respecter son jardin secret, notamment côté cœur. « Je ne le charrie pas trop avec les filles », expliquait-elle, en assurant qu’il « n’aime pas trop parler de ça ». « Je n’ai pas à trop m’immiscer », ajoutait-elle, décidée à ne pas franchir la ligne rouge. Interviewée par Gala en 2019, l’actrice se décrivait comme une « maman inquiète », notamment lorsque son fils « ne rentre pas à l’heure » à la maison. « Quand je m’absente, je l’appelle souvent pour savoir si tout va bien, s’il a assez mangé. C’est mon tempérament, peut-être exacerbé par le fait de n’avoir eu qu’un enfant », se justifiait-elle.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet