Mathilde Seigner : ces avertissements de son grand-père au début de sa carrière

Lundi 7 juin 2021, Mathilde Seigner était sur le plateau de C à Vous sur France 5 à l’occasion de la sortie du film Un tour chez ma fille. Petite-fille de l’illustre comédien Louis Seigner, la comparse de Josiane Balasko a confié qu’il lui avait déconseillé de suivre ses traces.

  • Mathilde Seigner

Chez les Seigner, la comédie, c’est de famille ! Depuis plus de vingt ans, Mathilde Seigner et sa sœur Emmanuelle Seigner sont de véritables figures du cinéma français. Quant à leur autre sœur Marie-Amélie, c’est dans le milieu de la musique qu’elle s’illustre. Mais ce n’est pas tout ! Leur grand-père Louis Seigner, illustre comédien décédé en 1991, a été l’un des sociétaires les plus importants de la Comédie-Française. Professeur au Conservatoire puis doyen de la célèbre institution avenue de l’Opéra, il a travaillé pour les plus grands comme Jean Renoir et Jacques Becker. Ce n’est pas tout : même les politiques faisant appel à lui. Le Général de Gaulle avait en effet eu besoin de ses services pour travailler sa “bonhomie”. Pour autant, quand il avait appris que sa petite-fille Mathilde avait envie de suivre ses traces, Louis Seigner n’avait pas été des plus enthousiastes, comme l’actrice de 53 ans l’a révélé lundi 7 juin 2021 dans C à Vous sur France 5.

Mathilde Seigner mise en garde par Louis Seigner : “Il n’a pas eu tort”

Venue présenter le film Un tour chez ma fille dans lequel elle partage l’affiche avec Josiane Balasko, Jérôme Commandeur et Line Renaud, et qui sortira en salles le mercredi 16 juin, Mathilde Seigner a expliqué que son grand-père ne l’avait pas encouragée dans ses ambitions. Pire : il l’avait même mise en garde. “Il trouvait que ce n’était pas un métier pour les femmes qui avaient du caractère et qui envoyaient balader”, a confié la star de Camping. Et de poursuivre : “Il connaissait bien le métier et il savait qu’il fallait être souple, qu’il ne fallait pas trop dire ce qu’on pensait. Il n’a pas eu tort”. La maman de Louis, treize ans, a admis qu’il lui arrivait d’avoir mauvais caractère et que ça a pu lui causer des problèmes : “Quand on rentre vraiment dans le milieu et qu’on commence à être connu, sur le long terme, ça devient un peu plus compliqué”. Pour autant, Mathilde Seigner a su se faire sa place dans le cinéma populaire français et, vingt-sept ans après sa première apparition sur le grand écran, c’est avec fierté qu’elle a lancé : “Je suis encore là”.

Source: Lire L’Article Complet