Marine Lorphelin : l’ancienne Miss France dévoile l’une des raisons de son retour en métropole

Marine Lorphelin a dit adieu aux plages paradisiaques de la Nouvelle-Calédonie et retrouvé la grisaille parisienne. A l’heure de reprendre son internat de médecine la ravissante Miss France a dévoilé l’une des raisons de son retour en métropole, à des milliers de kilomètres de son amoureux…

Marine Lorphelin

C’est sans tambour ni trompette que la ravissante Marine Lorphelin a effectué son retour en métropole laissant derrière elle les plages paradisiaques de Nouvelle Calédonie mais surtout son fiancé Christophe Malmezac. Une fois digéré son retour, – sans doute aidée par sa copine Laury Thilleman, ravie de la retrouver – la belle a dévoilé ses projets en cours et attention, elle ne va pas chômer ! ” Début de nouveau stage pour moi, c’est toujours un moment un peu compliqué, on rencontre de nouvelles personnes, faut s’habituer à de nouvelles façons de faire, c’est toujours un peu déstabilisant mais ça s’est bien passé ” a-t-elle commencé : ” Retour à Paris j’essaye d’être motivée, positive je revois plein de gens que j’aime mais c’est vrai que j’étais bien aussi en Nouvelle Calédonie… J’essaye de me fixer des objectifs et de faire en sorte de faire des choses qui me font plaisir “, continue-t-elle.

Des places rares et chères

Un peu plus loin la soeur de Lou-Anne a révélé en quoi allait consister son nouveau stage intitulé SASPAS. La Miss fait un pas de plus vers l’indépendance puisque ce qui se cache derrière cet acronyme barbare c’est qu’elle va, dès à présent faire des consultations en tant que médecin généraliste “dans différents lieux et en complète autonomie“, a-t-elle expliqué avec une légitime fierté. Son regard s’est néanmoins voilé de tristesse alors qu’elle répondait à l’un de ses abonnés qui lui demandait pourquoi elle est rentrée en Métropole : ” Je suis rentrée un peu à contre-coeur je l’avoue, commence-t-elle, mais il fallait que je reprenne mon internat, j’ai demandé à faire un stage dans le cadre de mon internat en Nouvelle-Calédonie mais malheureusement c’est très compliqué, les places sont chères donc me voilà de retour… ” a-t-elle conclu. Faire contre mauvaise fortune bon coeur est, chez Marine Lorphelin, une discipline élevée au rang d’art.

Source: Lire L’Article Complet