Marine Le Pen : son numéro de téléphone divulgué sur les réseaux sociaux, elle porte plainte

Mardi 7 septembre 2021, France Inter a révélé que la cheffe du Rassemblement National, Marine Le Pen, a vu son numéro de téléphone dévoilé sur la Toile. Elle a décidé de porter plainte.

  • Marine Le Pen
  • Emmanuel Macron

L’été n’a pas été des plus simples pour Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement national a visiblement été très sollicitée… pour la mauvaise cause. Selon les informations de France Inter, dévoilées mardi 7 septembre 2021, la politicienne a été hackée. Résultat : le nombre d’appels entrants sur ton téléphone a été démultiplié du jour au lendemain. Une mésaventure que la mère de famille doit à un service commercial. Selon nos confrères, c’est après avoir été sollicitée pour des raisons personnelles que son numéro de portable a été piraté et divulgué sur les réseaux sociaux.

Sans attendre, la tante de Marion Maréchal-Le Pen a changé de numéro. Mais il en faut plus pour la déstabiliser et la traumatiser, comme l’a rappelé un élu RN : « Elle ne vient pas d’une famille qui se laisse intimider ». Ce dernier a raconté à France Inter avoir trouvé suspect le silence radio de Marine Le Pen au cours de l’été : « Je m’inquiétais, elle ne me répondait plus ! » Comme lui, bon nombre de collaborateurs et cadres de son parti ont dû s’armer de patience avant d’avoir une réponse à leurs appels et messages, le temps d’arranger l’incident.

Marine Le Pen a porté plainte

De son côté, la fille de Jean-Marie Le Pen a déposé une plainte. Des péripéties estivales qui ne vont pas affecter sa rentrée politique. Dès le week-end du 10 septembre 2021, elle est attendue à Fréjus, dans le Var. Un séjour au cours duquel elle devrait officiellement confier les rênes de son parti politique à Jordan Bardella, son actuel numéro 2, le temps de sa campagne pour l’élection présidentielle.

Reste à savoir si cette fois-ci, elle aura moins de regrets quant à ses débats face à ses adversaires. Dans l’ouvrage Macron-Le Pen : le tango des fossoyeurs, paru début septembre 2021, les journalistes Charles Sapin et François-Xavier Bourmaud rapportent de rares confidences sur le « fiasco » de son face-à-face avec Emmanuel Macron, le 4 mai 2017. « J’ai tout foutu en l’air. Je suis vraiment désolée », aurait-t-elle confié par SMS à son plus proche conseiller, Florian Philippot. Un moment de carrière politique qui a marqué les esprits.

Source: Lire L’Article Complet