Marine Le Pen radicale : « Éric Zemmour n’a aucune chance ! »

Marine Le Pen et Éric Zemmour se font la guerre pour être le candidat de la droite nationaliste à l’élection présidentielle 2022. D’après une étude de l’Ipsos, le polémiste est au même niveau dans les sondages. Chose qui agace terriblement la candidate du RN.

Qui en sortira vainqueur ? Alors qu’un nouveau sondage mené par Ipsos les places coude-à-coude pour l’élection présidentielle de 2022, Marine Le Pen a fustigé « le choix de la provocation » d’Eric Zemmour, toujours pas officiellement candidat dans la course à l’Élysée. Ce vendredi 22 octobre, lors d’un déplacement à Bruxelles, la candidate du Rassemblement National a fait savoir que le polémiste « n’a aucune chance d’arriver au second tour » comme le rapporte Le Figaro.

En fait, « je vous le dis par conviction et par expérience. Car le choix qu’il fait est le choix de la provocation, le choix qu’il fait est de mettre de côté, quitte à la mépriser, une grande catégorie de Français » a déclaré Marine Le Pen qui ​est à 16 % dans les sondages comme Eric Zemmour. Elle a ensuite rappelé que seule la bourgeoisie était la « cible électorale » de son rival alors qu’ « il faut être le président de tous les Français, quelles que soient leurs catégories sociales, leurs origines, leurs religions, leurs opinions politiques. » À six mois de l’élection présidentielle tous les coups sont permis.

Présidentielle: Éric Zemmour se dit "conforté dans son analyse" par le dernier sondage le donnant au 2nd tour pic.twitter.com/IP7QwLxBTb

Eric Zemmour ravit des sondages

Dans la même journée, Eric Zemmour a fait savoir son avis sur les sondages sur BFMTV : «Ça me conforte dans mon analyse. Ça fait des semaines que je le dis. La seule chance de battre Emmanuel Macron, c’est l’alliance entre la bourgeoisie patriote et les classes populaires. (…) Je suis le seul à voir un tiers l’électorat populaire, et un tiers de la bourgeoisie.» Il a également lancé une petite réflexion en direction de sa concurrente : «Marine Le Pen n’a que les classes populaires, elle est enfermée dans une sorte de ghetto ouvriers-chômeurs – ce sont des gens tout à fait acceptables -, mais elle ne touche pas les CSP+ et la bourgeoisie.» Et Marine Le Pen ne peut pas compter sur son entourage puisque même sa nièce, Marion Maréchal a affirmé dans une interview au média conservateur américain Im1776 qu’«Éric Zemmour représente la majorité silencieuse, qui l’a trop longtemps été.» Ce que sa tante n’incarne plus.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet