Marine Le Pen prête à attaquer Éric Zemmour ? « Elle va mettre fin à une règle tacite »

Éric Zemmour ne cesse de parler de Marine Le Pen dans ses interventions télévisées. Elle, en revanche, tente de calmer le jeu. Même si ce n’est pas toujours évident d’éviter le sujet…

Éric Zemmour est passé devant Marine Le Pen. Selon un récent sondage Harris Interactive pour Challenges, l’essayiste et polémiste devancerait la candidate du Rassemblement national au premier tour (18 % pour lui, 16 % pour elle) et se hisserait ainsi au second tour face à Emmanuel Macron. Ces nouveaux chiffres ont provoqué un petit séisme dans les rangs du RN mais Marine Le Pen, elle, tente de prendre de la distance par rapport à tout ça. Selon L’Opinion, elle devrait même « mettre fin à une règle tacite » : celle de la contre-attaque.

Marine Le Pen ne va pas se faire que des amis dans les rangs de l’extrême droite en refusant le combat. Mais, selon le journaliste de L’Opinion Paul Laubacher, elle estime qu’il ne faut pas affronter Éric Zemmour, car le risque de perdre des électeurs RN « qui l’adorent » est important.

Marine Le Pen à Éric Zemmour : « Maintenant, il faut que tu sois candidat ! »

La candidate du RN n’a cependant pas pu s’empêcher d’interpeller Éric Zemmour ce jeudi 7 octobre en marge d’un déplacement à Clermont-Ferrand. « Éric, maintenant, il faut que tu sois candidat ! C’est une question de loyauté vis-à-vis des Français, d’honnêteté politique », a-t-elle déclaré au micro de BFMTV. Une réponse, et non une attaque, au polémiste qui assurait la veille, sur CNews, que Marine Le Pen « ne (pouvait) pas gagner » l’élection présidentielle.

"Éric, maintenant, il faut que tu sois candidat": l'appel de Marine Le Pen à Éric Zemmour https://t.co/dqvGg0oOxI pic.twitter.com/Pf5CHHEpoz

La candidate du RN devrait encore une fois mettre les choses au clair ce dimanche 10 octobre, lors d’une nouvelle intervention sur BFMTV. Dans les rangs de l’extrême droite, comme l’éditorialiste n’est pas encore candidat et n’a, a priori, pas obtenu les 500 parrainages de maires jusqu’à présent, certains imaginent un rapprochement Le Pen-Zemmour. Aucune main n’a été tendue d’un côté comme de l’autre.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Mao / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet