Marina Foïs pas près de prendre sa retraite : “Ce serait un cauchemar”

Au cours d’une interview accordée à Paris Normandie, Marina Foïs s’est confiée sur son avenir au cinéma. L’occasion pour elle d’assurer la promotion de la comédie L’Année du Requin dans laquelle elle est présente mais également de faire quelques révélations sur ses envies professionnelles.

La retraite peut encore attendre. Au cours d’une entrevue accordée à Paris Normandie, ce mercredi 3 août, Marina Foïs a assuré la promotion du film L’Année du Requin. Une comédie déjà disponible en salles obscures, réalisée par Zoran et Ludovic Boukherman, dans laquelle la comédienne de 52 ans campe le rôle de Maja, une gendarme aguerrie.

Interrogée sur le fait que son personnage ne souhaite absolument pas être à la retraite, Marina Foïs a également confié avoir cette même crainte. « Pour moi, ce serait un cauchemar. Mais peut-être qu’un jour, je n’aurai plus envie de jouer« , a d’abord lâché la mère de famille, avant de poursuivre, évasive : « Peut-être qu’un jour, je serai radine, sèche en émotions. Peut-être que je n’aurai plus d’imagination, que je ne vibrerai plus pour rien, et peut-être que j’aurais envie d’arrêter ce métier de moi-même. Mais pas pour le moment. » Une confidence qui risque de rassurer ses nombreux fans…

>> PHOTOS – Marina Fois, Louane, les stars stylées lors du défilé Paco Rabanne Haute Couture – collection automne-hiver 2022-2023

Marina Foïs cash sur les critiques qu’elle reçoit

Récemment présente dans Hot Ones, l’émission de Kyan Khojandi où son invité goûte des piments de plus en plus forts, Marina Foïs s’était épanchée sur la difficulté qu’elle a au quotidien à faire face aux nombreuses critiques faites à son sujet. « On peut avoir toute la distance que l’on veut, quand les réseaux décident de vous taper dessus c’est hyper violent ! Les critiques, j’ai arrêté de les lire« , avait-elle avoué.

Et d’ajouter au sujet d’un souvenir particulièrement marquant à ses yeux : « J’ai été humiliée quand j’avais 21 ans […] J’ai joué à Paris une pièce qui s’appelle L’heureux stratagème, de Marivaux, dans un grand théâtre. Et il y a une critique qui est sortie où le mec démontait le spectacle. Il avait un paragraphe sur moi disant ‘Mais qu’est-ce c’est que cette grosse patate ?’, ‘Qu’est-ce qu’elle fait avec ses bras ? On dirait un sémaphore‘. Un truc d’une violence !« 

Crédits photos : Dominique Jacovides

A propos de


  1. Marina Foïs

Autour de

Source: Lire L’Article Complet