Marie Trintignant : les rares confidences de son fils Roman Kolinka – VIDEO

Dans un reportage diffusé dimanche 7 février sur France dans 13h15 le dimanche, Roman Kolinka, le fils de Marie Trintignant, s’est confié sur sa nouvelle vie dans le sud de la France. Auprès de sa femme, le jeune homme a ouvert son propre restaurant.

  • Marie Trintignant

Des confidences rares. Quatorze ans après la mort de sa mère, l’actrice Marie Trintignant, tuée par les coups de son compagnon Bertrand Cantat, son fils Roman Kolinka s’est confié aux caméras de France 2. Dans un reportage diffusé dans 13h15 le dimanche, intitulé La France de Jean-Louis Trintignant, le jeune homme de trente-quatre ans a évoqué ses souvenirs d’enfance auprès de son grand-père tant aimé. Très peu friand des strass et paillettes qui pourraient être assimilés au nom d’une partie de sa famille, le jeune Roman a décidé de vivre à l’abri des regards dans le sud de la France. Pour Jean-Louis Trintignant, c’est une aubaine. Le propriétaire du restaurant La Famille, très complice avec son grand-père depuis son plus jeune âge, savoure chaque moment passé auprès des siens.

“Le cinéma ce n’est pas tout à fait la réalité. C’est une fiction et là on est dans la réalité”

Interrogé sur son établissement, Roman Kolinka a d’abord expliqué l’origine d’un tel nom : “Tout le monde ici sait plus ou moins que je suis le petit-fils de Jean-Louis Trintignant. Je savais qu’on allait me poser 17 fois par jour ‘est-ce que vous êtes de la famille ?’, donc on appelé ça La famille”, a-t-il expliqué avec le sourire. Adepte des moments farniente au soleil, le jeune restaurateur ne manque jamais une occasion d’inviter son grand-père autour d’un bon petit plat : “Dans la famille il y a ce truc du partage, on aime bien les moments à table. On aime bien boire, on aime bien manger…”

Comme l’explique Roman Kolinka, Jean-Louis Trintignant a joué un rôle primordial dans son développement. Au-delà de son amour pour la bonne cuisine, le jeune homme évoque des valeurs communes de savoir-vivre, de convivialité et de partage, très peu compatibles selon lui avec le septième art : “J’ai ce besoin d’être ici, et je suis ravi d’être ici auprès de lui. On a trouvé un bon équilibre je pense. Le cinéma ce n’est pas tout à fait la réalité. C’est une fiction et là on est dans la réalité”, a-t-il confié. Aujourd’hui, le chef cuisinier vit au soleil, tout en restant dans l’ombre, au côté de sa femme Yoko et de leur fils Marlo.

Source: Lire L’Article Complet