Marie-Sophie Lacarrau critiquée pour son journal « vieillot », sa réponse est parfaite

Marie-Sophe Lacarrau essuie de nombreuses critiques depuis qu’elle a remplacé Jean-Pierre Pernaut au 13 heures de TF1. Des messages dont la journaliste se fiche royalement mais auxquels elle a voulu répondre une bonne fois pour toutes.

Marie-Sophie Lacarrau

Jean-Pierre Pernaut

Le 4 janvier dernier, la vie de milliers de téléspectateurs a pris un nouveau tournant. Celui de Marie-Sophie Lacarrau aussi puisque la journaliste prenait officiellement la place de Jean-Pierre Pernaut au 13 heures de TF1. Le défi était de taille mais l’ancienne star de France 2 a réussi la mission qu’elle s’était vu confier. C’est du moins l’avis de Jean-Pierre Pernaut et de sa femme Nathalie Marquay : « Elle est vraiment formidable, elle est superbe, d’ailleurs Jean-Pierre est très très heureux, même si tu n’es pas content de voir sa tête, tu n’as qu’à mettre une photo de Jean-Pierre sur l’écran et tu verras que le conducteur est le même, c’est sur le même ton » expliquait l’ancienne Miss France dans TPMP. Tout le monde n’est malheureusement pas de cet avis. Les débuts de Marie-Sophie Lacarrau n’ont pas été simples. En plus de gérer l’énorme pression que représente le fait de remplacer une légende de l’information, elle a fait face à un bug inattendu et jamais vu lors d’un lancement de son journal. Nombreux ont été ceux à saisir l’opportunité pour dire tout le mal qu’il pense de la journaliste et de son journal depuis ses débuts sur la Une.

« Je ne suis pas d’accord »

Les détracteurs s’en donnent à cœur joie sur les réseaux sociaux, allant parfois jusqu’à juger le JT de Marie-Sophie Lacarrau de « vieillot ». Des propos pas vraiment flatteurs que la maman de Malo et Tim écoute, mais face auxquels elle se défend : « J’entends parfois des critiques qui diraient que ce journal serait le journal des retraités. Non, je ne suis pas d’accord » a-t-elle avoué cash dans le podcast Femmes de télé de Télé Loisirs.

Si chacun a le droit de se faire un avis, Marie-Sophie Lacarrau a dégainé les arguments béton pour prouver que son JT est en réalité tout l’inverse : « Ce journal, il parle à ceux qui ne travaillent plus, mais aussi à ceux qui travaillent, à ceux qui aimeraient travailler. Bref, aux familles, aux plus jeunes ou moins jeunes. J’ai vraiment envie de creuser ce sillon donc faire évoluer ce journal en douceur en continuant de m’appuyer sur ces marqueurs qui sont très forts. En tout cas, je veux continuer de donner la parole à ceux qui l’ont moins ailleurs ». Une détermination qui va couper celle de beaucoup, on l’espère…

Source: Lire L’Article Complet