Manuel Bompard : cette passion insoupçonnée pour les « sons hardcore »

À 36 ans, Manuel Bompard a été élu député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Considéré comme le bras gauche de Jean-Luc Mélenchon, l’homme politique a été l’une des clefs de voûte lors de l’accord entre les partis de gauche. Mais, côté coulisses, « Manu », comme il est surnommé par LFI, entretient « une passion pour les sons hardcore ».

A propos de


  1. Jean-Luc Mélenchon


  2. Manuel Bompard

Considéré au sein de La France Insoumise comme un « stratège politique », Manuel Bompard a été élu député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône le dimanche 19 juin. Il succède donc à Jean-Luc Mélenchon, avec 73.92% des voix. En plus d’avoir dirigé les campagnes présidentielles de 2017 et 2022 du chef de file des Insoumis, Manuel Bompard est également doctorant en mathématique. Un bagage qui lui a permis d’œuvrer au développement d’une start-up dans le domaine de l’intelligence artificielle. « Bompard, il fait des maths. C’est génial de bosser avec un gars qui fait des maths à ce niveau-là parce qu’en deux secondes, il vous fait les additions, les soustractions et le reste ! », avait ainsi confié Jean-Luc Mélenchon en mai 2022, dans des propos rapportés par France Info. Mais en plus de son savoir-faire en matière de chiffres, Manuel Bompard aime le rap depuis l’adolescence. « IAM, la Fonky Family et même, des sons plus hardcore« , avait-il indiqué à Libération en 2018.

Dans une interview accordée au média Le Temps, le 7 juin 2022, Manuel Bompard a également évoqué son autre passion : les Verts de Saint-Étienne. « Mais je suis conscient que quand on épouse Marseille, on épouse l’OM », a-t-il déclaré au cours de cet entretien. Côté politique, bien loin des terrains de football, Manuel Bompard a rejoint le Parti de gauche à ses débuts en 2008. Dans cette formation, il a ainsi vite gravi les échelons. Mais, comme l’avait rapporté Libération, inutile d’aborder avec lui la religion et sa situation amoureuse. En effet, pour Manuel Bompard, ces deux sujets sont à proscrire.

>> PHOTOS – Jean-Luc Mélenchon : ces célébrités qui vont voter à gauche aux législatives

Manuel Bompard condamné à 7.000 euros d’amende

En 2019, Manuel Bompard avait été condamné à 7.000 euros d’amende par le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Ce dernier, ainsi que Jean-Luc Mélenchon et quatre responsables de LFI, avaient été jugés pour « rébellion, provocation et actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire » lors de la perquisition agitée au siège du parti en octobre 2018. De son côté, Jean-Luc Mélenchon avait été condamné à 3 mois de prison avec sursis et 8.000 euros d’amende. Mis à part le député Alexis Corbière, qui avait été relaxé, le juge avait donc globalement suivi les réquisitions du ministère public.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet