Malika Ménard : ses confidences touchantes sur la terrible agression qu'elle a subie

Malika Ménard a évoqué, dimanche 22 novembre 2020, la terrible agression qu’elle a subie enfant. Invitée par la chaîne Non Stop People, Miss France 2010 a dévoilé des détails sur ce lourd et douloureux passé.

  • Malika Ménard

Malika Ménard s’est confiée sur un terrible événement survenu alors qu’elle n’était âgée que de 5 ans. C’est sur le plateau de l’émission Good Morning Week-end présentée par Mickael Dorian, sur la chaîne Non Stop People, que la Miss France 2010, en pleine promotion pour son premier livre Fuck les Complexes (Editions Amphora, 19,95 euros) est revenue, sans filtres, sur l’agression qu’elle a subie.

Au fil des pages, la belle trentenaire explique avoir été agressée sexuellement par le fils de sa nourrice de l’époque et que sa mère a refusé d’entamer une procédure pénale. “Ma mère nous a retirés de cette nourrice, elle a certainement réglé ses comptes avec elle mais après, elle n’a pas porté plainte. Des années plus tard, j’avais une culpabilité, c’était comme ne pas protéger des personnes et ne pas les protéger de cette personne-là.”

“On est pas formés pour devenir parents”

Un épisode traumatisant qui a hanté l’ancienne Miss de 33 ans, jusqu’à récemment, comme elle l’explique durant l’interview : “J’avais commencé à entreprendre des démarches, j’ai fait une licence de droit et un de mes meilleurs amis m’a dit : ‘Raconte-moi l’histoire, tu vois ce que tu viens de me dire ? Tu vas devoir le raconter une fois, deux fois, trois fois devant telle personne et je ne te sens pas encore assez armée pour ça.’ J’avais 28 ans je crois.” Finalement, la Normande décide de tout coucher sur papier, comme pour se libérer. “Par écrit, c’était plus simple,” concède-t-elle. En plus du traumatisme indélébile, cette sombre affaire a eu pour effet de dégrader la relation que Malika Ménard entretient avec sa mère. Mais la jeune femme explique qu’aujourd’hui, les choses vont mieux. “On n’est plus fâchés avec ma mère. Ce livre m’a permis de me libérer et de laisser de côté les rancœurs. Elle a eu du mal au début à le lire parce que je ne suis pas tendre avec elle. Mais au final, je crois que cela nous a fait du bien à toutes les deux. Il faut se libérer des rancœurs envers nos parents, ils ne sont pas parfaits, personne n’est parfait et on est pas formés pour devenir parents”.

À lire aussi : PHOTOS – Malika Ménard : petit accident de décolleté pour l’ex-Miss France

Source: Lire L’Article Complet