Mais qui est cette Olivia Rodrigo qui pulvérise tous les records avec son "Drivers License" ?

Plus de quinze millions d’écoutes dans le monde en un week-end seulement, des Tops-écoutes décrochés du côté des plateformes iTunes, Spotify ou encore Apple Music, des louanges enflammées sur les réseaux sociaux, les magazines musicaux qui s’affolent… Tout le monde est tombé sous le charme d’Olivia Rodrigo en ce début d’année.

Et si ce n’est pas encore votre cas, vous devriez sérieusement vous attarder sur la voix tantôt doucereuse tantôt lyrique de cette popstar énergique de dix-sept ans, et plus précisément sur son premier single un brin mélo, balancé sur les sites de streaming en janvier. Le son en question s’intitule Drivers License. On y retrouve le romantisme pop qui nous a tant plu chez d’autres jeunes stars du genre. Une histoire d’amour, un chagrin d’ado, des souvenirs doux amers… Sur YouTube, son clip officiel a dépassé les 28 millions de vues en quelques jours.

Il faut dire que le récit sentimental que chantonne Olivia Rodrigo est suffisamment authentique pour séduire tout un public de teenagers. Mais ce n’est pas la première fois que la jeune Californienne se fait remarquer. Ces dernières années, l’audience américaine l’a salué pour ses rôles dans des productions Disney ludiques comme la série télévisée Frankie & Paige ou le show parodique High School Musical : La Comédie musicale.

Mais par-delà les caméras, la musique a toujours été et demeure sa vraie passion : cela fait dix ans qu’elle y consacre tout son temps, et sa vie. Les prémices d’une prometteuse nouvelle carrière ?

“La popstar qu’il nous faut”

Et s’il a fallu attendre 2021 pour la voir proposer un premier single, Olivia Rodrigo avait déjà cassé TikTok et Spotify avec sa chanson All i Want (plus de trente millions de vues sur YouTube, oui oui), hit surprise mélodieux issu de la série High School Musical – sans Zac Efron, snif. Affoler de nouveau les charts n’était plus qu’une question de temps. C’est chose faite avec Drivers License, qui peu de temps après sa mise en ligne sur les plateformes de streaming est devenue la chanson la plus streamée en une journée de l’histoire de Spotify.

Il faut dire que la jeune Américaine d’origine philippine (du côté de son père) et germano-irlandaise (du côté de sa mère) s’est mise au chant dès ses six ans, âge où elle s’est également initiée au théâtre. Entre ces deux arts majeurs, son coeur a toujours balancé. En plus d’être apparue dans des séries un peu moins ados (comme la sitcom New Girl avec Zooey Deschanel), Olivia Rodrigo a tenu la tête d’affiche d’un long-métrage à 12 ans seulement : Grace, la meilleure pâtissière, récit inoffensif et gourmand de passion sucrée sous le soleil de Paris.

Aujourd’hui, c’est moins son jeu au sein de productions familiales que la viralité de son premier single qui défraie la chronique. Les médias sont unanimes. “Si vous pensez toujours qu’un jeune de 17 ans comme Olivia Rodrigo ne peut pas conquérir le monde avec une poignée de chansons, nous vous rappelons ces deux mots : Billie. Eilish”, ose ABC. “Elle est la popstar que nous méritons” se réjouit carrément le site musical The New Nine.

Et parmi ces éloges, beaucoup la comparent déjà à Taylor Swift – pour son goût des romances au goût acre bien évidemment. Le monde est petit : l’interprète de “Folklore” s’est justement permise de commenter l’un des posts Instagram d’Olivia Rodigo, provoquant logiquement l’émoi de celle que le magazine musical Billboard considère comme “la plus grande Swiftie [fan de Taylor Swift, ndrl] au monde”. La boucle est bouclée.

On souhaite en tout cas à la chanteuse une carrière aussi productive que celle de son idole. Et toutes les oreilles s’impatientent désormais de pouvoir écouter son premier EP, écrit durant le dernier confinement. Hâte.

Source: Lire L’Article Complet