Maeva Ghennam : 11 tirs d'arme à feu… ce terrible fusillade qui s'est déroulée cette nuit

Un an après avoir été agressée et volée, Maeva Ghennam doit une nouvelle fois faire face à la violence qui plane à Marseille. Nous apprenons en effet que le domicile de la grand-mère de la jeune femme a été visé par des nuits cette nuit…

Le 11 novembre 2020, Maeva Ghennam était victime d’une violente agression devant son domicile, à Marseille. « Maeva s’est fait braquer à Marseille. Elle s’est fait voler son téléphone. Elle aurait pris une balayette par ses agresseurs. Tout ça devant son véhicule. Apparemment, ils ont aussi pris sa Rolex. Elle était en état de choc » expliquait le blogueur Aqababe.

Le lendemain des faits, à savoir le jeudi 12 novembre, le journal « La Provence » confirmait les faits : « La star de la téléréalité Maeva Ghennam qui n’a plus posté la moindre story sur les réseaux sociaux depuis près de 24 heures, a été victime d’une violente agression. Alors qu’elle sortait de son domicile, dans le 11e arrondissement, et s’apprêtait à partir en voiture, la jeune femme de 23 ans, révélée dans la saison 5 de l’émission Les Marseillais vs Le Reste du Monde a brutalement été dépouillée de son téléphone portable et de la Rolex qu’elle portait au poignet » pouvait-on lire. C’est cette agression qui avait motivé la célèbre candidate de téléréalité à quitter la France et à s’envoler pour Dubaï dans la précipitation.

Maeva Ghennam à nouveau ciblée par des agresseurs
Ce jeudi 16 novembre, soit un an pile après cette violente agression, Maeva Ghennam doit à nouveau faire face à la violence marseillaise. Selon les informations de RTL, le domicile de sa grand-mère, a été visé cette nuit par des tirs. La station rapporte en effet qu’une femme a appelé la police marseillaise pour signaler des coups de feu dans le 14e arrondissement de la cité phocéenne.

À leur arrivée sur place, les forces de l’ordre ont constaté 11 impacts de balles sur la porte de sa voisine, une dame âgée qui, bien heureusement n’a pas été atteinte par les tirs. Il a été annoncé que l’enquête a été confiée aux enquêteurs de la sûreté départementale, devra notamment déterminer qui est l’auteur des coups de feu, quelles étaient ses motivations, et si elles sont en lien avec la petite-fille de la victime.

Aliénor de la Fontaine

Source: Lire L’Article Complet