Louis de Funès : cette terrible escroquerie dont il a été victime…39 ans après sa disparition, l’anecdote déchaîne encore les passions !

À sa façon, Louis de Funès a brillamment marqué le monde du 7ᵉ art ! Le 27 janvier 1983, le comédien est mort des suites d’un infarctus. Comme le souligne Gala, la star a été victime d’une tentative escroquerie liée à son état de santé…

Louis de Funès est l’un des acteurs les plus appréciés de sa génération. Sa notoriété a même dépassé les frontières. Après avoir enchaîné les projets au cinéma, l’artiste a rendu son dernier souffle à l’âge de 68 ans le 27 janvier 1983. Pour rappel, le comédien a été victime d’innombrables infarctus par le passé. Ce dernier a malheureusement eu un malaise avant d’aller dormir… Malgré les soins du personnel de l’hôpital de Nantes, Louis de Funès meurt à 20h30. À l’époque, sa disparition chamboulera des milliers de Français. De son vivant, il s’est illustré avec brio dans des œuvres iconiques comme “La Grande vadrouille”, “Le Corniaud » ou même “La folie des grandeurs” pour ne citer qu’elles. 

Louis de Funès laisse derrière lui trois garçons prénommés Daniel, Patrick et Olivier. Dans les années 70, l’acteur est contraint de lever le pied à cause de santé fragile. Plus exactement en 1975, la star fait un premier infarctus sur le tournage du film “Le Crocodile”. Il est transporté de toute urgence à l’hôpital Necker. Les médecins arrivent à le sauver de justice. Mais ils tirent sur la sonnette d’alarme. Pour eux, le principal concerné doit se reposer… Car à la longue, son métier pourrait le conduire à sa perte. Après deux mois de convalescence à Necker, Louis de Funès rentre enfin chez lui. En parallèle, le tournage du film “Le Crocodile” est reporté… Le producteur Bertrand Javal – qui ne veut pas se passer de sa vedette – s’arrache les cheveux. En effet, les pertes financières sont terribles pour lui. Comme le souligne Gala, ce dernier aurait perdu des milliers de francs dans le projet. 

Lorsque Louis de Funès retourne à l’hôpital pour faire une nouvelle série d’examens, rien ne se passe comme prévu. En effet, l’époux de Jeanne Augustine Barthélemy va être victime d’une escroquerie. En effet, un représentant de la société qui produit le long-métrage “Le Crocodile” lui fait signer des “papiers pour la compagnie d’assurances”. Les documents sont trompeurs… En réalité, ils stipulent que si Louis de Funès disparait avant la fin de l’année suivante (1976 ndlr), le producteur obtiendra des indemnités de la part des assurances… Soit 6,75 millions de francs ! Lorsqu’il découvre la supercherie, le comédien porte plainte pour “escroquerie et extorsion de signature”. Choqué par la manœuvre, l’ex-mari de Germaine Louise Élodie Carroyer renonce alors à tourner dans le film… 

N.B

Source: Lire L’Article Complet