Linda de Suza : Inhumée dans la plus stricte… indifférence !

En ce triste vendredi 6 janvier, sous le ciel gris de Gisors, aucune personnalité du spectacle n’aura pris la peine de se déplacer pour rendre un dernier hommage à la star portugaise…

©Christophe Clovis / Bestimage

Sous un ciel gris, des œillets rouges et les larmes de près de deux mille fans venus dire un dernier adieu à Linda de Suza, vendredi dernier, lors d’une émouvante cérémonie en l’église Saint-Gervais-Saint-Protais de Gisors. Mais aucune personnalité du spectacle n’aura fait le déplacement, en dehors de Fabien Lecœuvre, son fidèle agent artistique…

©Christophe Clovis / Bestimage

Les obsèques de la chanteuse se sont déroulées dans la ville de l’Eure où elle s’est éteinte le 28 décembre, emportée à 74 ans seulement par le Covid alors que la star, grande fumeuse depuis toujours, luttait depuis des années contre une insuffisance respiratoire chronique. En présence de son fils João Lança, de l’épouse de ce dernier et de Gabriella, la petite-fille de la chanteuse, ses dernières volontés ont été respectées : les œillets rouges, la fleur qui a accompagné la révolution portugaise en 1974, étaient dans de nombreuses mains. Les fleurs préférées de Linda, devenues l’un de ses tubes qui a été joué pendant la messe, un moment particulièrement déchirant : « Nous étions deux amis du même âge / Lui et moi, à l’école du village […]/Un jour, j’ai quitté le pays / Il se battait pour ses rêves / Alors il ne m’a pas suivie / Mais sur le quai du départ / Il m’a donné en rougissant / Un gros bouquet d’œillets rouges / Comme une tache de sang… »

©Christophe Clovis / Bestimage

À la fin de la cérémonie, accompagnée par deux guitaristes, la chanteuse de fado Claudia Costa a rendu un ultime hommage à celle qui s’était hissée au sommet de la gloire après de multiples épreuves, devenant en 1986 la marraine du Portugal pour l’entrée de son pays natal dans l’Union européenne. Linda de Suza a choisi de reposer pour toujours à Gisors, la capitale du Vexin normand, à quelques kilomètres de sa petite maison à colombages. Au moment précis où la chanteuse a été inhumée, le ciel lui a rendu également hommage par un rayon de soleil aussi beau qu’inattendu.

©Christophe Clovis / Bestimage

FRANÇOIS PERRET

Source: Lire L’Article Complet