L’impératrice Farah Diba à nouveau marquée par un deuil

Après la mort tragique de ses deux enfants, l’impératrice Farah Diba doit affronter une nouvelle épreuve. Son amie Jihane el-Sadate, veuve du président égyptien qui avait accueilli sa famille en exil, vient de s’éteindre à 87 ans.

Elle avait eu un rôle clé dans le moment le plus dur de sa vie. Accueillie en Egypte en 1979, suite à son exil et la chute de la monarchie iranienne, Farah Diba vient de perdre son amie Jihane el-Sadate. La veuve du président, assassiné en 1981, est décédée vendredi 9 juillet après plusieurs semaines d’hospitalisation dans son pays. Un immense chagrin pour l’épouse de Mohammad Reza Pahlavi, l’ancien Shah d’Iran décédé durant leur exil, qui a rendu un vibrant hommage à son amie.

Le monde vient de perdre une illustre personnalité, regrette l’impératrice Farah Diba. Je suis endeuillée par la perte d’une amie chère qui, aux plus sombres moments de la vie de notre famille, s’est tenue à nos côtés et nous a comblés de gentillesse et d’amitié. (…) Aucun pays ne voulait nous recevoir, rappelle-t-elle. Jihane el-Sadate était là avec nous, pour alléger la peine et le poids des fardeaux que nous avons endurés.” Chaque année, Farah Diba se rendait en effet en Egypte sur la tombe de son époux aux côtés de l’ancienne Première dame, particulièrement investie pour les droits des femmes.

به مناسبت درگذشت بانو جهان سادات
درگذشت این انسان والا و این دوست گرامی و ارجمند را از صمیم قلب به فرزندانش جمال، لُبنا، نُها، و جهان تسلیت می گویم.
روانش شاد و نامش پایدارhttps://t.co/KCpS5kBQtB pic.twitter.com/0KKKDctqcX

Des tragédies en série

Une épreuve de plus pour Farah Diba, dont la vie a été marquée par de terribles deuils. Le 10 juin 2001, l’impératrice d’Iran a eu la douleur de perdre sa fille, la princesse Leila. Frappée par une lourde dépression, elle s’est donné la mort dans un hôtel londonien à l’âge de 31 ans seulement. 10 ans plus tard, nouvelle tragédie : son fils le prince Ali-Reza se suicide par arme à feu. Et ce quelques mois avant la naissance d’une petite Iryana Leila, qui redonne aujourd’hui le sourire à sa grand-mère.

Crédits photos : SIPA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet