Léa Seydoux se rappelle cette peine de coeur avec un acteur "arrogant" qui lui a donné l'envie de faire du cinéma

Pour cette 74è édition du Festival, Léa Seydoux est partout. L’actrice est à l’affiche de quatre films en sélection officielle, dont trois en compétition. Sur la croisette, la star française s’est confiée lors d’une interview accordée au site Deadline sur une peine de coeur avec un acteur “arrogant” qui lui a donné la furieuse envie de faire du cinéma.

Cette année, pour la 74è édition du Festival de Cannes, Léa Seydoux est immanquable avec pas moins de quatre longs-métrages présentés en sélection officielle, dont trois en compétition (The French Dispatch de Wes Anderson, France de Bruno Dumont et Tromperie d’Arnaud Desplechin). A l’occasion de sa venue sur la croisette pour ce Cannes 2021, l’actrice de 36 ans -qui a raflé en 2013 auprès d’Abdellatif Kechiche la très convoitée Palme d’Or pour La vie d’Adèle-, s’est confiée à nos confrères de Deadline. La star française a notamment évoqué son expérience avec sa consoeur Adèle Exarchopoulos sur La vie d’Adèle et laissé entendre être toujours en colère contre Kechiche, mais elle s’est également remémorée un évènement amoureux à l’origine de sa toute première envie de devenir actrice.

  • Clémentine Célarié : 5 infos à connaître sur l'actrice

    Télé Loisirs

  • Julien Doré : sa belle amitié avec Virginie Efira

    Télé Loisirs

  • AMMONITE avec Kate Winslet : bande-annonce

    Télé Loisirs

  • Le père de Cyril Hanouna a joué un rôle important dans la détection de la maladie d'Agathe Auproux

    Télé Loisirs

  • Stéphane Plaza vexé d'être comparé à un très célèbre animateur

    Télé Loisirs

  • Daniel Mickelson est décédé

    Télé Loisirs

  • Laurent Weil absent du tapis rouge à cause d’un problème de santé, Laurie Cholewa lui adresse un message

    Télé Loisirs

  • Rétro – Les plus beaux moments d'Achraf Hakimi, cible du PSG au prochain mercato

    Télé Loisirs

  • Black Widow : Cate Shortland et David Harbour nous parlent des origines de l'héroïne

    Télé Loisirs

  • Black Widow – bande-annonce

    Télé Loisirs

  • Tennis, voyages et famille – Best of Instagram de Jo-Wilfried Tsonga

    Télé Loisirs

  • Hugo Lloris : qui est sa femme Marine ?

    Télé Loisirs

  • Estelle Denis s'amuse des réactions de ses chroniqueurs à son départ de La chaîne L'Equipe

    Télé Loisirs

  • La belle histoire de Jessica Alba et Cash Warren

    Télé Loisirs

  • Les 12 coups de midi – Le combat des maîtres arrive !

    Télé Loisirs


  • Clémentine Célarié : 5 infos à connaître sur l'actrice
    Clémentine Célarié : 5 infos à connaître sur l'actrice


    Télé Loisirs


  • Julien Doré : sa belle amitié avec Virginie Efira
    Julien Doré : sa belle amitié avec Virginie Efira


    Télé Loisirs


  • AMMONITE avec Kate Winslet : bande-annonce
    AMMONITE avec Kate Winslet : bande-annonce


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Léa Seydoux mise de côté enfant par sa famille

Parmi toutes les stars de cinéma, Marion Cotillard, Jodie Foster ou encore Leïla Bekhti, qui foulent le tapis rouge cannois, Léa Seydoux est à sa place. Si elle faisait déjà partie de la grande famille du 7è art avant même d’envisager de devenir actrice (avec son grand-père à la tête de Pathé et son grand-oncle de Gaumont), Léa Seydoux affirme n’avoir jamais eu de passe droit grâce à ses proches. “Je n’ai pas été élevée dans ce milieu-là“, affirme la star, avant d’ajouter : “Je viens de cette famille du monde de la culture mais quand j’étais petite, j’étais complètement mise de côté. J’étais une marginale, très mauvaise à l’école, et je me suis toujours sentie un peu comme une orpheline, qui ne rentre dans aucune case”. Absolument pas poussée par les siens à suivre cette voie de la comédie, Léa Seydoux révèle avoir cédé à l’appel des projecteurs à la suite d’une peine de coeur avec un acteur “arrogant”…

La peine de coeur qui lui a donné envie d’être actrice

L’élément déclencheur ? Un amour à sens unique. “Je suis tombé amoureuse d’un acteur”, lance Léa Seydoux lors de cette interview. Elle précise : “Un acteur très arrogant“. Un acteur qu’elle aurait suivi dans les rues de Paris, imaginant des excuses pour tomber sur lui “par hasard”… Mais surtout un acteur qui ne montrait aucun intérêt pour elle : “Je me suis dis, ok, je vais devenir encore plus célèbre que lui. Je veux lui prouver que j’existe et que je peux être une super actrice”. Celle qui a depuis joué une James Bond Girl ajoute : “J’étais complètement perdue, et puis quand j’ai eu 18 ou 19 ans et que j’ai rencontré d’autres acteurs, j’ai commencé à penser que c’était un bon métier à exercer. J’ai senti que jouer était fait pour moi”. Si l’histoire ne dit pas qui est ce fameux acteur, Léa Seydoux sait aujourd’hui qu’elle est plus célèbre que lui : “J’ai gagné“, assure-t-elle avec humour, avant de nuancer ses propos : “Enfin pas tout à fait, car il ne m’a jamais aimé”. En plus d’être devenue une star mondiale, Léa Seydoux est désormais mère d’un petit garçon, fruit de ses amours avec son compagnon, le mannequin André Meyer.

Source: Lire L’Article Complet