Léa Seydoux : quelle mère est-elle pour son fils Georges ?

Léa Seydoux est à l’affiche du dernier film d’Arnaud Desplechin, “Tromperie”. À côté des projecteurs et des tapis rouges, la comédienne de 36 ans développe une relation fusionnelle avec son fils de 4 ans, Georges. Arrêt sur image.

« Le lien est passionnel ». Quand Léa Seydoux s’exprime sur sa relation avec son fils Georges, c’est l’amour maternel qui parle. Âgé de 4 ans, le bambin fait le bonheur de la comédienne, actuellement à l’affiche du dernier film d’Arnaud Desplechin, « Tromperie ». Quelle relation Léa Seydoux entretient-elle avec son fils ? Très discrète dans la vie, la jeune femme de 36 ans est pourtant très ouverte en ce qui concerne Georges. Comme elle le déclarait à Madame Figaro en novembre 2020, « Ce n’est pas toujours facile d’être parent. On est l’objet adoré et détesté”.

Une relation proche mais libre dans les faits

Dans l’interview, l’actrice souhaite cependant que cette relation d’intimité ne touche pas aux choix personnels de son enfant. « Il aura la liberté d’être qui il veut, de s’habiller comme il veut, d’aimer qui il veut. Je souhaite qu’il acquière le goût de la liberté », explique la maman moderne. Léa Seydoux iniste également « Je veux que mon fils soit respectueux, des femmes comme des hommes ». Elle souhaite aussi un attachement qui « ne le genre pas », pour lui permettre de s’épanouir, sans contrainte aucune. Une relation proche mais libre dans les faits, donc.

Georges est « la personne que j’aimerai le plus au monde »

Issu de l’histoire d’amour entre le mannequin André Meyer et Léa Seydoux, le petit Georges est aujourd’hui l’unique enfant du couple français. La maman s’était exprimée sur cette relation mère-fils en août 2020 pour le magazine Psychologies, dans une interview croisée avec le psychiatre Christophe André. L’actrice de cinéma était revenue sur la naissance même de Georges, il y a 4 ans. « J’étais terrorisée à l’idée de rencontrer la personne que j’aimerai le plus au monde » avait-elle confié à la publication. « L’amour que j’ai pour mon fils dépasse tout ce que j’ai pu connaître« , témoignait pour finir la comédienne.

Article écrit avec la collaboration de 6Médias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet