Le saviez-vous ? David Hallyday a été au lycée français de Los Angeles

Ce n’est un secret pour personne : Johnny Hallyday était passionné par les Etats-Unis. Après s’être installé à Los Angeles dans les années 70, il avait scolarisé son fils, David dans le lycée français.

S’il est bien une chose qui n’a pas changé au cours des cinquante ans de carrière de Johnny Hallyday, c’est sa fascination et son amour pour la culture américaine. De ses débuts rock’n’roll à ses derniers albums plus intimistes, les États-Unis et ses mythes sont au cœur de toute son œuvre. Avant son décès en décembre 2017, l’artiste y avait d’ailleurs trouvé refuge avec son épouse Laeticia et ses deux filles, Jade et Joy. Ils habitaient une somptueuse demeure à Los Angeles, dans le quartier huppé de Pacific Palisades. Mais bien avant de rencontrer la jolie blonde, l’idole des jeunes y avait déjà vécu avec son ex-femme Sylvie Vartan et David, son ainé.

A l’instar de ses soeurs Jade et Joy, David Hallyday a d’ailleurs effectué sa scolarité au lycée français comme le révèle Le Figaro dans son dernier numéro actuellement en kiosque. “Cette obsession de l’Amérique est omniprésente aussi dans sa vie privée. En 1974 pour mettre David à l’abri des paparazzis et soutenir Sylvie Vartan qui se lance dans des grands shows façon Las Vegas, Johnny Hallyday installe sa famille à Beverly Hills. David ira au Lycée français comme plus tard ses soeurs, Jade et Joy“, peut-on lire.

“Je me découvre dans la musique”

David Hallyday a déménagé aux États-Unis à l’âge de 11 ans, en 1977, avec sa mère Sylvie Vartan, qui y vit toujours. Sa vie a alors radicalement changée. “Je deviens accro au sport et, surtout, je me découvre dans la musique”, avait-il confié à Paris match début 2017. Et de poursuivre : “Avec deux amis, je forme mon premier groupe. Batterie, guitare, basse : on reprend les tubes de l’époque dans le garage. En parallèle, je compose et arrive à vaincre ma timidité. A 17 ans, je forme mon deuxième groupe, les Blind Fish. Nous commençons à chanter dans un bar à strip-tease avec des fausses cartes d’identité qu’on paye 100 dollars“, avait-il révélé.

Source: Lire L’Article Complet