Le saviez-vous ? Nathalie Saint-Cricq a mis un vent à Xavier Bertrand

Journaliste politique bien connue du public, aux manettes de Vous avez la parole ce jeudi 11 février, Nathalie Saint-Cricq aurait pu se lancer dans un parcours plus proche du pouvoir. Et ce, grâce à Xavier Bertrand.

A propos de

  1. Nathalie Saint-Cricq

  2. Xavier Bertrand

Figure phare du service public et corédactrice en chef de l’émission Vous avez la parole diffusée ce jeudi 11 février sur France, Nathalie Saint-Cricq aurait bien pu déserter le PAF. Bras droit d’Arlette Chabot, ex-patronne de l’information de France 2 qu’elle s’est amusée à appeler “maman” selon le livre France Télévisions [off the record] de Marc Endeweld, la compagne de Patrice Duhamel a failli devenir celui de Xavier Bertrand. Bon client pour la deuxième chaîne de France, le poids lourd de la droite a proposé à la journaliste d’être son attachée de presse. Une opportunité qu’elle n’a pas souhaité saisir : elle a poliment refusé l’offre.

Nathalie Saint-Cricq se frotte donc au monde politique sur un terrain qu’elle connaît bien. Ce jeudi 11 février, le débat entre Gérald Darmanin et Marine Le Pen aura lieu sur l’antenne de la deuxième chaîne de France. Un duel durant lequel les deux politiques feront part de leurs opinions autour du projet de loi pour lutter contre les séparatismes. “Pour une fois, c’est quelque chose qui a été rondement mené”, s’est félicitée la journaliste sur les ondes d’Europe 1, “Ce débat a été assez facile. D’abord, parce qu’il n’y a pas eu de discussions du côté de Gérald Darmanin, c’est tombé comme une évidence. Et côté Marine Le Pen, il y a quelques mois, on lui avait proposé d’affronter Jean Castex, ce qu’elle n’avait pas souhaité. Le ministre de l’Intérieur est un adversaire que la cheffe du RN a accepté.

Un débat amical en vue ?

Mais loin d’elle l’idée de passer à l’offensive. “Elle n’y va pas pour se faire Darmanin, elle y va pour débattre du fond”, selon un proche de Marine Le Pen, cité par le quotidien Le Parisien. Nul doute donc qu’elle fera tout pour que son face-à-face d’entre-deux-tours avec Emmanuel Macron reste un lointain souvenir. Qu’en est-il de l’état d’esprit de Gérald Darmanin ? Le doute sera dissipé dès les premières minutes du débat. Du côté de la majorité, l’angoisse semble présente bien que certains préfèrent rester optimistes. “Un élu d’un territoire populaire, c’est toujours mieux face au RN.”

Crédits photos : ISA HARSIN/SIPA

Source: Lire L’Article Complet