Le saviez-vous ? Najat Vallaud-Belkacem et Boris Vallaud sont parents de jumeaux de 13 ans

Najat Vallaud-Belkacem célèbre ses 43 ans, ce lundi 4 octobre. Avec son mari Boris, ils sont les heureux parents de jumeaux âgés de 13 ans. Deux enfants qui ne les ont pas empêchés de faire carrière en politique.

Ce lundi 4 octobre, Najat Vallaud-Belkacem célèbre ses 43 ans. À l’occasion de son anniversaire, Gala vous propose d’en savoir plus sur son histoire d’amour avec son mari Boris, son premier soutien, qui est devenu le père de ses enfants, nés en 2008. En effet, les tourtereaux se sont rencontrés à l’Institut d’études politiques de Paris, dans les années 2000. Ils ont décidé de se passer la bague au doigt le 27 août 2005 à Hontanx, dans les Landes. Huit ans plus tard, ils sont devenus les heureux parents d’un petit garçon et d’une petite fille, des jumeaux prénommés Louis-Adel et Nour-Chloé.

Le 8 mars 2019, Boris Vallaud avait fait des confidences sur ses bouts de chou, dans les colonnes de Marie Claire. À l’occasion de la journée des droits des femmes, le député français s’était exprimé au sujet du congé de paternité. « À la naissance de mes enfants, je me suis libéré pendant la grossesse, et après la naissance pour profiter, m’occuper d’eux et soulager un peu leur mère », avait-il lancé, en assurant que « c’est un grand exercice de modestie de devenir parents » et que rien ne prépare à cela. « On peut avoir lu des livres, mais finalement, c’est face à la réalité que l’on l’apprend. Le congé de paternité est un incroyable outil d’égalité femmes-hommes ; mais aussi un outil d’émancipation des hommes. Ils ne le savent pas mais, en général, ils sont aliénés à leur travail et ils passent à côté de l’essentiel », avait développé auprès de nos confrères ce père présent et moderne.

Une famille agrandie avec l’arrivée d’un chien

Quoi qu’il en soit, Najat Vallaud-Belkacem et son époux ont toujours réussi à s’occuper de leurs deux enfants, malgré leur carrière respective en politique. En avril dernier, François Pirola, l’ancien conseiller et ami de l’ex-ministre de l’Éducation nationale, avait révélé à Paris Match que les deux parents « ont toujours trouvé des solutions ». Aux petits soins pour le bonheur de leur progéniture, ils ont même accepté d’agrandir leur famille en janvier dernier, en adoptant un chien prénommé Gaya. « Boris a fini par dire oui, à condition que les enfants aient tous les deux les félicitations au premier trimestre de leur cinquième. Ils ont mis les bouchées doubles », avait expliqué l’intervenant à nos confrères.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Sandrine Thesillat / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet