Le saviez-vous ? Le frère d’Enrico Macias est mort dans l’accident de voiture de Serge Lama

Enrico Macias, toujours endeuillé, s’est laissé aller à quelques confidences dans l’émission La Boîte à secrets, en février dernier. Son frère a perdu la vie lors d’un accident de voiture avec Serge Lama.

A propos de

  1. Enrico Macias

  2. Serge Lama

La mort n’arrête pas l’amour. Son accident en août 1965, Serge Lama ne l’oubliera jamais. Enrico Macias non plus. Si l’interprète d’Enfants de tous pays ne se trouvait pas dans la Peugeot 404 écrasée contre un arbre ce jour-là, son frère, Jean-Claude Ghrenassia, conduisait le véhicule. Dans le choc, le régisseur de la tournée du parolier français a perdu la vie. Un drame qui lie les deux artistes, que tout oppose, à jamais. “Je n’avais qu’un seul frère et je l’ai perdu”, regrettait-il sur le plateau de La Boîte à secrets, sur France 3, en février dernier. Avec de l’émotion dans la voix, il a ajouté : Serge Lama en a gardé des séquelles. Je dois dire que j’ai eu peur qu’il m’en veuille mais pas du tout. C’était mon frère qui conduisait.”

Les larmes aux yeux, Enrico Macias vouait alors son admiration à Serge Lama. Lui s’est relevé, et a continué de croire en ses rêves. Il “a doublé de courage, alors qu’il était diminué physiquement”, a d’abord salué le chanteur, les larmes aux yeux. Avant de féliciter sa force de caractère et sa détermination : “Il est devenu une très grande star de la chanson française. Il a surmonté l’accident et il ne m’en a jamais voulu.” Depuis, il le considère comme son “frère”. Dans la même émission, le parolier français avait pris la parole à son tour. Ce jour-là, le chanteur n’a pas seulement perdu son régisseur. Mais il a perdu sa fiancée Liliane Benelli, également décédée dans l’accident. Son monde s’est écroulé. Mais la scène l’a sauvé. Il a alors dû se remettre “debout tant bien que mal” et avancer, malgré sa jambe gauche qu’il ne sent plus. “Enrico Macias m’a donné cette possibilité de réapprendre à bouger mes pieds et mes jambes. Je lui en serai redevable jusqu’à la fin de mes jours”, a-t-il déclaré.

“Je suis encore vivant”

Dans cet accident, Serge Lama n’a pas perdu la vie. Néanmoins, de multiples fractures l’ont immobilisé pendant de longs mois. En février 2018, l’interprète de Je t’aime à la folie était invité de l’émission 20h30 Le Dimanche, diffusée sur France 2. Sans pudeur, il avait accepté de témoigner sur son handicap. “Un jour, on se lève, on ne peut plus courir, on ne peut plus marcher, s’est-il désolé. Moi, je marchais énor­mé­ment, je ne pouvais plus marcher comme je marchais avant et il y a quelque chose qui est cassé mais on ne sait pas quoi.” Malgré la douleur, et les quatorze opérations que sa jambe a nécessitées, il remercie d’être “encore vivant”.J’avais une passion qui m’a sauvé”, a-t-il conclu.

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet