Le prince Harry, "seul raciste de la famille royale" : il a été obligé de présenter des excuses !

Ce 5 avril, Piers Morgan a torpillé le prince Harry, au cours d’une interview accordée à Tucker Carlson.

Il a été obligé de quitter l’émission “Good Morning Britain“, après avoir mis en doute la parole de Meghan Markle, qui expliquait à Oprah Winfrey, le 7 mars dernier, comment elle avait failli commettre l’irréparable, alors qu’elle était sous pression, au sein de la famille royale. Le journaliste Piers Morgan ne décolère pas, plusieurs semaines après cette interview télé qu’il dit truffée de mensonges.

Le seul raciste de la famille, c’est Harry

Pour preuve, il a identifié 17 allégations en tout, qui sont “soit complètement fausses, soit massivement exagérées, soit indémontrables“, comme il l’a expliqué dans l’émission Tucker Carlson Today, diffusée sur Fox News, ce lundi 5 avril. Et les graves accusations de racisme des Sussex ont particulièrement attiré son attention.

Dans l’interview qui a été diffusée le mois dernier sur CBS, le prince Harry et Meghan Markle révélaient en effet que des inquiétudes et des conversations récurrentes avaient été tenues entre membres de la famille royale, concernant la “couleur de peau” de leur enfant à naître, Archie. Les Sussex laissent aussi entendre que leur royal baby n’a pas eu droit à un titre de prince (et à la sécurité qui va avec), en raison de ses origines métisses.

Une boule puante qui a fait réagir à travers la planète. Et le 9 mars, la reine Elizabeth II en personne avait répondu dans un communiqué de presse publié par Buckingham Palace : “bien que certains souvenirs diffèrent, ils sont pris très au sérieux et seront traités par la famille en privé“.

Dans ce sens, Piers Morgan a d’ailleurs commenté, hier : “J’ai rencontré la famille royale à plusieurs reprises et je ne pense pas du tout qu’elle soit raciste“. Et d’ajouter, ironique : “En fait, le seul membre de la famille royale qui a dû s’excuser publiquement d’être raciste est le prince Harry“.

Costume nazi et insultes racistes

Il raconte en effet que ce dernier a été obligé de présenter des excuses “il y a quelques années, après avoir utilisé un terme raciste profondément offensant à propos d’un soldat pakistanais avec lequel il travaillait” (à savoir “notre ami Paki“). Il aurait “également utilisé d’autres insultes raciales dans cette histoire qui a été publiée par un tabloïd britannique” a pesté Piers Morgan. 

Sans compter le scandale qu’avait lancé son déguisement nazi, porté lors d’une soirée à la même époque, qui s’était également étalé en Une de la presse. Des épisodes qui peuvent à eux seuls “expliquer la haine (du prince Harry) pour les tabloïds britanniques” s’est moqué le journaliste.

Source: Lire L’Article Complet