Le prince Harry n’est pas venu seul à Londres : il a prévu sa propre équipe de sécurité

Une semaine avant les obsèques du prince Philip, le prince Harry a quitté les Etats-Unis, pour les derniers adieux à son grand-père. Un voyage qu’il n’a pas effectué seul, puisqu’il était accompagné d’un important service de sécurité, à ses frais.

A propos de


  1. Harry d’Angleterre

Avant de sauter dans un avion direction la capitale britannique pour assister aux funérailles du prince Philip, le prince Harry avait tout prévu. Voyager seul ? Impensable pour le duc de Sussex, qui a fait appel à son service de sécurité américain présent avec lui dans son vol commercial British Airways, au départ de Los Angeles. Une charge onéreuse et à ses propres frais, puisque le prince Harry avait fait savoir à Oprah Winfrey lors de son interview explosive que le prince Charles lui avait complètement coupé les vivres. Livrés à eux-mêmes après leur départ de la Firme, les époux de Sussex avaient bénéficié du service de sécurité de Tyler Perry, un puissant producteur américain.

Arrivé à l’aéroport d’Heathrow le 11 avril, le prince Harry a ensuite été pris en charge par les officiers de Scotland Yard. Une sécurité qui n’a pas été mise à disposition par la Couronne, bien au contraire. Selon une source qui s’est confiée au Telegraph, la protection du duc de Sussex par la police britannique n’est pas une faveur mais un dispositif mis en place automatiquement pour les personnalités publiques. “Puisque le prince Harry sera en isolement la majeure partie du temps et assiste à des funérailles privées, assurer sa sécurité sera plutôt simple“, a expliqué la source.

Le prince Harry, nouveau paria de la Couronne ?

Malgré sa volonté d’apaiser les tensions avec sa famille, le prince Harry a reçu un accueil aussi glacial que les températures britanniques. Alors que certains n’ont même pas pris la peine de le saluer, le duc de Sussex a pu échanger quelques mots avec son frère, largement aidé par Kate Middleton. Les blessures laissées par les bombes lâchées par les Sussex lors de leur grand entretien sont encore bel et bien vives pour le peuple britannique et pour les membres de la famille royale, notamment le prince Charles, qui entretient beaucoup de rancoeur envers son fils…

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet