Le prince Charles généreux : il vient en aide aux victimes des incendies en Grèce

Plus de 100 000 hectares ont déjà brûlé en Grèce et les différents incendies continuent de détruire des forêts entières. Le prince Charles, touché par la situation, a fait un important don à la Croix-Rouge grecque pour venir en aide aux victimes.

Le monde est actuellement touché par de nombreux événements tragiques. Entre la crise en Afghanistan, le terrible séisme en Haïti, les incendies dévastateurs et la situation au Liban, chaque pays tente de venir en aide aux plus démunis. Parmi les membres de la famille royale britannique, le prince Charles a été particulièrement touché par une cause : les incendies en Grèce. Le fils de la reine Elizabeth II a donc décidé de venir en aide aux victimes via la Croix-Rouge grecque selon Histoires Royales. Depuis le début du mois d’août, le pays n’arrive plus à contrôler les violents incendies. Ce lundi 16 août, un nouveau feu s’est déclaré à plusieurs kilomètres d’Athènes.

À la suite de ces événements tragiques, le prince Charles n’a pas hésité à faire un important don pour soutenir le pays et ses victimes. Effectivement, l’héritier du trône possède un lien fort avec la Grèce, terre de ses ancêtres paternels. Son père, le prince Philippe, est d’ailleurs né sur l’île grecque de Corfou. Il y a tout juste quelques mois, le père des princes William et Harry s’était lui-même déplacé sur place, à l’occasion du bicentenaire de l’indépendance du pays. De plus, le fils d’Elizabeth II est le président de la Croix-Rouge britannique, information rappelée par The Evening Standard. Toutes les conditions étaient donc réunies pour rejoindre la cause et tenter de ralentir les flammes dévastatrices.

Une canicule historique

La situation est catastrophique en Grèce. Déjà plus de 103 000 hectares ont été réduits en cendre depuis la fin du mois de juillet. Un chiffre qui risque encore d’augmenter dans les prochains jours. Le Secrétariat général de la protection civile a notamment annoncé, ce lundi 16 août, “un risque accru d’incendies en raison des vents violents, selon France Info. Pour le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, la Grèce fait face “à la pire canicule depuis 1987″. Cette catastrophe sans précédent marque bien évidemment une nouvelle étape du réchauffement climatique, dont est victime la planète.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet